Algérie - Revue de Presse


HYGIENE



Encore un égout Depuis un certain temps coule à ciel ouvert un égout au niveau du n° 2 de la rue Bachir Attar à proximité d?un fast-food. Cet égout, qui a fait l?objet de plusieurs doléances à l?adresse des autorités locales par les riverains, cause d?énormes désagréments. Pour traverser ce tronçon, les piétons n?ont aucune autre solution que de passer par la chaussée réservée aux automobilistes. En sus des odeurs nauséabondes qui s?y dégagent, à quelques mètres à peine de ce lieu, une cave sans porte laissée à l?abandon est devenue aussi le gîte de prédilection des bestioles. Si le gérant du fast-food se dit outré par le laxisme des élus locaux, les riverains crient au mépris. « Certes, l? égout ne date pas d?aujourd?hui. Nous vivons le calvaire, puisque, le soir, les odeurs atteignent les étages supérieurs de l?immeuble et les moustiques se multiplient à souhait. »




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)