Oran - Revue de Presse


Hygiène et propreté au salon « puissance 4 »



Après les matériaux de construction, le bois et ses dérivés, c'est au tour de l'hygiène, la propreté de la ville et la préservation de l'environnement d'être l'objet de l'attention au salon international «puissance 4». Hier, les opérateurs spécialisés dans le domaine des équipements destinés au nettoiement ont tenu à retracer l'importance que revêt ce créneau. Toutes les entreprises sont concernées par l'hygiène, précisent les intervenants. L'expérience apportée par les spécialistes des équipements destinés aux entreprises en l'absence des élus locaux a permis de définir le programme d'action de ces entreprises et leurs projets d'avenir. Même si les textes existent en matière d'hygiène, il est question d'appliquer ces lois et de les matérialiser, explique le représentant de Top Net spécialisé dans les systèmes de nettoyage. Toutefois, le développement technologique et l'explosion démographique incitent plus que jamais la formation et la spécialisation de nos agents de nettoiement, en fonction des équipements importés ou fabriqués par ces entreprises. L'intervention du responsable de l'entreprise KDCM, chargée des équipements professionnels d'entretien et de nettoyage, a été claire à ce sujet. «Il faut qu'il y ait deux ou trois écoles ou bien instituts spécialisés dans l'hygiène en faveur des agents de nettoiement», explique-t-il, ajoutant que ces derniers doivent être valorisés et bien formés. Dans ce cadre, le même responsable affirme que la bonne volonté et les solutions existent, l'objectif étant d'impliquer les autorités locales dans ces projets qui vont dans l'intérêt du citoyen, d'une part, et la préservation de l'environnement, d'autre part. Les propositions avancées, hier, dans le cadre de cette table ronde organisée par le représentant de l'UGCCA, M. Boulenouar, ont porté, en plus de la création d'écoles spécialisées, sur l'implication des comités des quartiers.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)