Algérie - Revue de Presse


HUSSEIN DEY



Le désarroi des bénéficiaires Le conflit opposant les bénéficiaires des 47 logements sociaux participatifs (LSP) de la cité Kaddour Rahim à Hussein Dey au P/APC, ne semble pas près de connaître son épilogue (lire notre édition du 1er juillet). Pis , il est en train de prendre des proportions alarmantes. Mercredi dernier, l?irréparable a failli se produire au niveau de cette cité. Reçus en audience par le P/APC, les protestataires n?ont pu être rétablis dans leurs droits. Face à cela, un citoyen a failli se suicider, en tentant de se jeter par la fenêtre du bureau du P/APC. Ce citoyen « frondeur » a eu la vie sauve, grâce à l?intervention des personnes qui l?accompagnaient et du... maire. Un autre citoyen, pris de malaise, a été conduit vers le secteur sanitaire de Hussein Dey pour recevoir les soins nécessaires. « Nous avons été surpris par le discours du P/APC. Il nous a purement et simplement déclaré que la décision n?émanait pas de ses services, mais de très haut, et qu?il ne pouvait, par conséquent, aller à contresens de cette décision », nous déclarent les citoyens protestataires, qui ajouteront que leurs logements ainsi détournés seraient destinés à des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères. Ces citoyens également rayés des listes de logements réalisés dans le cadre du projet AADL, parce que titulaires d?attestations portant attribution des logements.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)