DocteurGasmi


https://drive.google.com/file/d/1Y8333kKBSS0n_hcLkNlOpamDBQBH8xrx/view?usp=drivesdk



Résumé Les brûlures graves représentent une urgence médicochirurgicale dont la gestion
nécessite le recours à une équipe multidisciplinaire. L’évaluation initiale des lésions est primor-
diale car elle permet d’orienter le malade vers la structure adaptée et de définir la stratégie
thérapeutique dont la mise en œuvre est urgente. En effet, la gestion des voies aériennes doit
être précoce et l’indication de l’intubation parfois retenue en l’absence de détresse respira-
toire. Il s’agit des brûlures du visage ou du cou associées à une exposition aux fumées d’incendie
dont l’évolution peut se faire vers un œdème laryngé et des œdèmes importants du segment
céphalique rendant l’intubation ultérieure difficile. L’initiation de l’expansion volémique repré-
sente une seconde urgence car de sa précocité dépend la survenue des défaillances d’organes
d’évolution souvent défavorable. Cette expansion doit être précoce, rapide et intense mais doit
chercher à limiter la formation d’œdèmes interstitiels pourvoyeurs de leur propre morbidité.
Enfin, la troisième urgence est l’indication d’incisions de décharge nécessaires en cas de lésions
profondes circulaires afin de prévenir l’ischémie d’aval. La prise en charge devra en complé-
ment intégrer un support nutritionnel adapté et un traitement local des brûlures permettant
de prévenir les complications infectieuses ultérieures.
© 2009 Publie par Elsevier Masson SAS pour la Société de réanimation de langue française.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)