Alger - Autres événements culturels


Hommage à Blaoui El-Houari, cet autodidacte est un artiste unique. C’est un maître de la chanson oranaise.



Dans le cadre de son émission hebdomadaire Layla Ya Mahlaha retransmise en direct sur les ondes de la Chaîne 1, la  radio nationale a organisé dimanche un concert en hommage au doyen de la chanson oranaise Blaoui el-Houari, auquel ont pris part des artistes comme Maâti El-Hadj.
A cette occasion, et bien avant la soirée, l’artiste a tenu à exprimer et ce, malgré ses difficultés d’articulation, sa joie de chanter à Alger, notamment dans un lieu symbolique qu’est l’auditorium de la radio. «Je suis content d’être parmi vous, d’autant plus que cela fait vingt-six ans que je ne suis pas revenu à Alger». 
Présents à cette rencontre, les disciples du maître, à l’instar de Baroudi Ben Khada, Samia Benabi ou encore Djahida, ont tous tenu à reconnaître en Blaoui el-Houari un maître, un génie.
«Blaoui el-Houari est une école, un enseignement, une référence pour tous les jeunes qui veulent se lancer dans la musique.» Et d’ajouter : «C’est notre maître, notre père, le père de la chanson oranaise. C’est lui qui, en associant avec beaucoup d’imagination et de sens de créativité le bédoui au moderne, a donné à la chanson algérienne un souffle nouveau.»  Et de rappeler, par ailleurs, que nombreux sont les jeunes qui se sont inspirés de sa musique et ont repris ses chansons. «Son génie musical a fait connaître de nombreuses voix, à l’instar de Mami avec El-Marsem qui a connu un succès national retentissant», ont-il souligné, ajoutant que «les chansons de Blaoui el-Houari ont franchi même les frontières grâce à Mami et à Cheb Khaled.»
Toutefois, les disciples du maître déplorent amèrement qu’un nom comme Blaoui El-Houari, une référence musicale, n’ait pas connu tout au long de sa carrière une réelle reconnaissance, «cet hommage qui lui est rendu ce soir étant très insuffisant comparé à ce qu’il a produit et créé, et à ce qu’il a donné à la chanson algérienne qu'il a internationalisée. Des noms comme Doukali et Belkhiat, des grands noms de la chanson marocaine, ont fait appel à ses services», disent-ils.
Si Blaoui El-Houari revêt une grande notoriété et a vu sa carrière jalonnée de succès, c’est parce que sa musique est mélodique et aussi parce qu’il est à la fois interprète, musicien, compositeur et auteur. «Blaoui El-Houari est un génie, un chercheur, un créateur» ont reconnu tous les présents à cet hommage.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)