Saida - Revue de Presse


Hand-Ball : Historique du Mouloudia de Saïda



C?est un destin très particulier que celui du hand-ball à Saïda. Il y avait en 1958, certes une équipe de football, mais aussi une équipe de basket-ball composée essentiellement de joueurs européens dont un seul algérien, Brahim Ghachem, qui évoluait à « la patriote saidéenne » qui était dotée de projecteurs, ce qui représentait un luxe à l?époque. M. Méréa Antoine, qui était joueur de basket-ball, fut affecté en tant qu?enseignant de sport au CEM Albert Camus, actuellement dénommé CEM Mouloud Feraoun. Profitant de l?opportunité des joueurs de basket-ball, qu?il a réussi à intégrer dans le groupe de quelques scolarisés, Méréa venait de créer la première équipe de hand-ball de Saida, composée de Tab Lahcen, Zaoui Abdelkrim, Mazouni Abdelkader, Zitouni H?mida, Rahai El Hadj et Tahi kerroum, qui furent les premiers Algériens Saidéens à pratiquer cette discipline. Le club a connu plusieurs périodes, notamment celle de 1958 à 1962, avec le club local dénommé « la patriote saidéenne ». La seconde période se situe au lendemain de l?indépendance où le club va évoluer sous les couleurs du mouloudia Club Saida, avec le même formateur M. Merea Antoine et M Pierre Carafand, en tant que président du club, mission qu?il accomplira avec sérieux, abnégation et amour jusqu?à sa mort. Dès 1963, le club, pétri de joueurs de qualité, fut couronné vice-champion de l?Oranie et sacré champion d?Algérie en 1965, à Constantine. Depuis, le MCSaïda commençait à s?imposer et à occuper une place appréciable au niveau national. En 1977, le club allait être pris en charge par la commune de Saida et fut dénommé le MB Saïda, il évoluera en régional jusqu?en 1983, date de son accession en nationale 1 et son intégration au sein l?entreprise ENEPAC (ex-SONIC). Il serait ingrat d?oublier tout le travail accompli et la grande contribution du regretté Pierre Carafand, auquel nous lui rendons un vibrant hommage. En 1984, une seconde équipe, sous la houlette de l?APC, dénommée MB Saida, venait de naître et commençait son petit bonhomme de chemin, avec de petites catégories. Quelques années après, elle a formé les grandes catégories et en 1991 elle s?est retrouvée en excellence où il lui fallait faire face à des problèmes financiers, surtout que l?APC fonctionnait avec 11 sections sportives et avait dû la rétrograder en première division. Mais ce qui a permis indubitablement le véritable déclic du hand-ball à Saida, c?est la ligue de wilaya de hand-ball, avec la création du HBCS, véritable club formateur qui fournit de jeunes joueurs pour le MBS, le MCSaida, le wifak et Ain El Hadjar. Pour ce qui concerne le club féminin, l?équipe hAWA a été créée en 2001, actuellement club d?élite évoluant en excellence, avec d?autres formations féminines. Le hand-ball, qui se portait bien avec trois clubs en excellence, a de très sérieux problèmes car des luttes intestines et des conflits d?intérêt perturbent le travail titanesque fourni par des bénévoles. Nous y reviendrons.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)