HAMMAM BOUHADJAR, Sortie de la 3e promotion de l’institut hôtelier

La professionnalisation du secteur touristique, en particulier celle de l’hôtellerie, tant prônée par les pouvoirs publics, commence à donner ses fruits dans la wilaya de Aïn Témouchent à la faveur d’une politique de formation dans les spécialités dispensées en adéquation avec les besoins exprimés par les établissements hôteliers existants et ceux prévus dans un avenir proche, et ce en attendant la réalisation de l’institut national du tourisme.

En effet, c’est dans cette perspective qu’un examen de fin de cycle de la 3e promotion de l’institut hôtelier Formatel a eu lieu ce dimanche au niveau du CFPA de Hammam Bouhadjar. Ainsi, 36 stagiaires, répartis dans les trois sections (cuisiniers-pâtissiers, restaurant et réception-accueil) sont concernés par cet examen. Formatel, établissement agréé par l’Etat, avait ouvert ses portes en 2004 dans la cité des bains en janvier 2004 pour une formation annuelle de 40 candidats par cycle. Pour l’information, la prochaine promotion entame le nouveau cycle à compter du mois de septembre 2006 pour une durée de 12 mois, stages pratiques inclus, en régime interne et externe.

Le directeur de l’institut, M. Belkenadil, nous apprend que le nombre de places est limité à 40 candidats par année, pour la simple raison que seuls les candidats réellement motivés et attirés par la profession sont retenus. «Aussi, cela nous permet de les placer facilement en stage pratique dans les hôtels de la région et en fin de cycle, puisque c’est l’institut qui participe au placement de ses stagiaires», devait nous préciser M. Belkenadil.

Dans un proche avenir, Formatel accueillera annuellement 80 à 120 candidats.

Ce nombre répondra à la demande des hôtels qui sont sur le point d’ouvrir ou en projet dans la région ouest. Il faut rappeler qu’avec les nouvelles lois et directives du ministère de Tourisme, les hôteliers devront donner la priorité aux employés formés et diplômés des écoles hôtelières. Il est utile de rappeler que les élèves de Formatel sont issus de la région ouest en majorité (Mostaganem, Relizane, Sidi Bel Abbès, Tlemcen, Oran et Hammam Bouhadjar).

Enfin, la wilaya de Aïn Témouchent a elle seule enregistre 16 projets d’établissements hôteliers placés et agréés, d’une capacité de 2.340 lits, dont un à Hammam Bouhadjar de 32 lits, situé à proximité de la station thermale (hôtel Amraoui), où pas moins de 600 emplois sont prévus. Aussi, 34 demandes d’investissement touristique sont à l’étude au niveau des services de la wilaya et du ministère du Tourisme. Elles prévoient environ 9.700 lits pour 2.000 emplois prévisionnels.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 8251
Posté par : chikhi mohamed
Profession : patissier
Ville : casablanca
Pays : Maroc
Date : 11/11/2010
Message : je cherche une formation a israel de l hotelrie et de tourisme



Numéro commentaire : 3947
Posté par : louzri kheireddine
Profession : contre maitre (service batiment)
Ville : Mons
Date : 09/08/2009
Message : je passe mes saluts a tous les algériens et sur tout les gens de hammam bouhadjar, spécialement les citoyens de la cité belhadj hamida.... salam



Numéro commentaire : 38
Posté par : Belkenadil Taous
Profession : etudiante
Date : 03/02/2007
Message : je passe le bonjour à tous les algeriens et à toute la famille Belkenadil de Hammam Bouhadjar