Algérie - Revue de Presse


Hachemi Belhamdi, PDG de Mobilis

« Un projet de 500 000 lignes bis » Pour lui, cette fois, les conditions sont réunies pour permettre à l?opérateur historique de trouver une place sur son marché naturel : entreprise autonome, recrutement de compétences, offensive commerciale (le lancement de la carte de recharge à 500 DA pour le prépayé) et lancement d?un appel d?offres pour l?extension du réseau Mobilis au delà des 500 000 lignes. Un 500 000 lignes bis ? Hachemi Belhamdi promet que ce sera différent. Vous êtes à la tête d?un « dinosaure poussiéreux » qui n?a pas réussi à se placer sur son marché naturel. Or, partout dans le monde, les opérateurs historiques sont leaders sur leur marché. Ne pensez vous pas qu?il est trop tard pour rattraper le temps perdu ? Le temps perdu est rattrapable, mais il faut décupler ses efforts. J?y crois fermement, sinon je ne serais pas revenu à Mobilis. Je reconnais que c?est très difficile, mais j?y crois ! Le retard cumulé par Mobilis vient principalement de deux choses : le temps mis pour créer Algérie Télécom Mobile, août 2003 et le retard dans la concrétisation du projet des 500 000 lignes qui était géré par Algérie Télécom. Comme ce projet est passé en même temps que la création de Mobilis, cela a provoqué un petit flottement et du retard. Je reviens dans une entreprise autonome et tout est réuni pour réussir en dépit du retard, hélas, qui a été pris et en dépit du fait que le marché est fortement concurrentiel et les concurrents se sont bien installés... La tâche est certes difficile mais la partie est jouable. Mobilis emploie 300 personnes, nous avons un objectif de 700 personnes à la fin de l?année et à peu près 1000 à 1100 fin 2005. Mais ce qu?il faut dire, c?est qu?en matière d?effectifs, de stratégie de développement de l?entreprise, Mobilis va aller très progressivement vers le délestage d?activité (la recherche et l?acquisition de sites) pour se concentrer sur ses activités centrales. Le projet des 500 000 lignes a pris beaucoup de temps pour se concrétiser, allez-vous en rester là ? Vous avez annoncé 1 million d?abonnés fin 2004, est-ce un objectif réalisable ? Nos chiffres sont réalistes. C?est simple, nous nous engageons à mettre une capacité physique du réseau qui sera de 1 million d?abonnés. Quant aux ventes, c?est une affaire de marketing et de communication. Nous nous engageons sur les ressources et non pas sur le nombre de clients. Cela dit nous sommes confiants, même si ce n?est pas un million, ce sera 900 000 abonnés. A cet effet, nous avons déjà lancé l?appel d?offres pour renforcer nos capacités radio pour 2000 BTS en 2005 qui peuvent aller jusqu?à 3600 - plus de 3 millions d?abonnés. Les soumissions seront reçues le 23 septembre. Bien sûr, notre commutateur fourni par Ericsson sera lui aussi étendu. Nous allons choisir 3 fournisseurs et ils seront constamment en concurrence. Le délai de déploiement sera de 5 mois pour 400 BTS en moyenne. Mobilis étant une entreprise autonome, les appels d?offres sont moins lourds que du temps de l?administration. Vous aviez annoncé le lancement d?une carte de recharge à 500 DA pour le prépayé Mobilis. Où en est-on ? Les cartes de recharges à 500 DA seront chez les distributeurs dans une semaine. Elles ont été confectionnées, reste à les mettre à la disposition des clients et nous allons communiquer sur ce produit (une carte de recharge qui aura une durée de validité de 20 jours en plus des 70 jours de délai de grâce et les 60 jours de préservation, ndlr). Pendant plus de 2 ans, il n?y avait pas d?interconnexion sur le SMS entre Mobilis et Djezzy, c?était dû à quoi ? Sincèrement, je n?explique pas pourquoi il n?y avait pas de possibilité d?envoi SMS entre les opérateurs. Ce n?était pas un problème technique, du moment que nous l?avons fait en quelques jours. Sur un autre plan, l?envoi de SMS à l?international sera effectif à partir de mardi vers tous les réseaux. Nous avons signé un contrat avec une passerelle. Les tests sont faits et les discussions commerciales sont finalisées. Vous avez annoncé que les abonnés Mobilis peuvent consulter leur facture sur le site web de l?entreprise... La consultation des factures sur Internet (www.mobilis.dz) se fera vers la dernière semaine d?octobre. Nous sommes en train de réaliser le lien entre le site web et notre centre de facturation. L?interface est déjà en cours de test. Le site permet de consulter la facture et de la télécharger au cas où le client ne la reçoit pas. Chaque abonné aura son propre code d?accès (comme les CCP).




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)