Algérie - Revue de Presse


HABITAT

Repérage d?assiettes foncières Une vaste opération de repérage d?assiettes foncières a débuté, depuis six mois, au niveau des 48 wilayas du pays. Elle a été commandée à la faveur du lancement, en juin dernier, du programme quinquennal de construction d?un million de logements décidé par le président de la République. Selon un responsable au ministère de l?Habitat et de l?Urbanisme, cette opération a permis de dégager, jusqu?à présent, plus de 100 000 ha. Il ressort de cette laborieuse entreprise que huit wilayas sont déficitaires en assiettes foncières, alors que six autres posent problème à cause de la nature juridique privée des terrains. En outre, est-il précisé, quelque 40 000 ha sont déclarés non constructibles parce qu?ils se situent soit à proximité des failles sismiques, soit dans des sites de glissement de terrain, soit dans des zones où il y a de grands risques d?inondation. L?estimation de la disponibilité foncière permettra, note ce responsable au département de Nadir Hamimid, de dresser éventuellement l?état du déficit du foncier pour chaque commune. D?ailleurs, dira-t-il, les arbitrages ayant trait aux programmes d?habitat seront pris à partir des données techniques que fournira chaque Plan local de l?habitat (PLH). L?élaboration de ce type de plan est en cours dans toutes les wilayas du pays. Il est à rappeler que le repérage des assiettes foncières doit s?appuyer sur le contenu des instruments d?urbanisme, à savoir le Plan directeur d?aménagement urbain (PDAU) et le Plan d?occupation des sols (POS). Une analyse de la disponibilité foncière a abouti à l?identification de trois catégories. Pour les 23 wilayas du littoral, la disponibilité est de 0,0031 ha par habitant, celle concernant 15 wilayas des Hauts-Plateaux est de 0,038 ha par habitant et celle, enfin, des 10 wilayas du Sud et du Grand Sud représente 0,011 ha par habitant. La mise en ?uvre du programme d?un million de logements, est-il indiqué, sera facilitée par la large disponibilité foncière recensée au niveau des communes des Hauts-Plateaux et celles du sud du pays. Par ailleurs, un autre repérage est en cours et concerne les sites potentiels pour la création de nouvelles villes. En collaboration avec le ministère de l?Aménagement du territoire, cette initiative pourrait contribuer à solutionner les déficits enregistrés en matière de logements et à réduire la pression sur les centres urbains saturés. D?ici 2010, 112 000 ha à caractère agricole seront repris par l?Etat. Déjà 500 ha l?ont été, dont 90 % ont été utilisés pour le programme AADL.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)