Guelma - Revue de Presse


GUELMA



La police honore les siens et « fait des aveux » Lors d?une cérémonie organisée le 22 juillet à la maison de jeunes Mohamedi Youcef, la police de Guelma a honoré certains de ses membres, en décernant des cadeaux aux retraités de ce corps, aux victimes du terrorisme, aux enfants de policiers ayant été reçus au BEF, au bac, etc. Avant cela, Khaled Hannache, chef de sûreté de la wilaya de Guelma, a prononcé un discours disant que la sécurité est l?affaire de tout le monde : celle de la famille, des parents, de la mosquée, de la société, etc, parce que la citoyenneté positive ou effective exige la participation de tout un chacun au fait social. La philosophie sécuritaire est tirée de l?idée que la police n?est pas un appareil répressif, mais un appareil éducatif et moralisant, servant à activer et à promouvoir le rôle de la citoyenneté et la prise de conscience réelle du sens de la solidarité et de l?entraide. Il dira aussi cela : « La police tend à travailler avec plus de professionnalisme pour casser l?image traditionnelle dont on se faisait jusque-là, à savoir que la police ne pratique que la répression et les interrogatoires. » Et d?ajouter que c?est donc un appareil sécuritaire social visant ou contribuant à promouvoir le comportement ou les pratiques civiles et civilisatrices du citoyen.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)