Alger - Revue de Presse


Grève des médecins

« Défalcation ségrégationniste » Le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) et le Syndicat des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP) se sont réunis, hier, à Alger à 13h30 au siège du SNPSP en vue de mettre sur pied une intersyndicale de la santé, mais aussi pour débattre de certains sujets communs, notamment celui relatif à la défalcation des journées de grève conformément à la dernière circulaire du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH). En effet, selon le docteur Bensebaïni, président du SNPSP, que nous avons joint au téléphone, ces deux syndicats autonomes de la santé ont décidé de passer à l?acte en créant une intersyndicale (voir El Watan du 14 octobre 2004), tout en laissant « les portes ouvertes à tous les autres syndicats autonomes de se joindre à nous ». Cette rencontre sera également l?occasion, selon notre interlocuteur, de parler de « la correspondance ségrégationniste émanant du ministère de la Santé concernant la défalcation des journées de grève, surtout que cette décision ne cible que les médecins adhérant au SNPSP et ceux du SNPSSP contrairement à la FNTS (Fédération nationale des travailleurs de la santé, ndlr), dont le personnel n?est pas du tout touché par cette mesure », nous a indiqué le docteur Bensebaïni. La FNTS avait pourtant lancé le mois dernier une grève qui a duré quinze jours, alors que le SNPSP a organisé deux journées de protestation les 16 et 17 octobre 2004, suivi par le SNPSSP, dont la grève « illimitée » déclenchée le 18 du même mois a été sabordée par les mesures coercitives prises par le gouvernement Ouyahia. Dans une déclaration faite à El Watan le 23 octobre dernier, le président du SNPSP avait dénoncé, pour rappel, la politique du « deux poids, deux mesures » des pouvoirs publics vis-à-vis des syndicats autonomes, évoquant à ce sujet la présence de certains membres de la FNTS, affiliée à l?UGTA, au sein d?une commission ad hoc chargée de trouver des solutions aux revendications des travailleurs de la santé. Cela étant, le président du SNPSP nous a affirmé, par ailleurs, avoir été convoqué aujourd?hui, mercredi, par le responsable de la commission mixte (SNPSP-MSPRH) afin de reprendre les négociations autour des principaux points contenus dans la plateforme de revendications du SNPSP.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)