Tlemcen - Pollution


GHAZAOUET, Alzinc à l’heure de la protection de l’environnement

GHAZAOUET, Alzinc à l’heure de la protection de l’environnement

Outre la réhabilitation de ses instruments de travail Alzinc ne baisse pas les bras et essaie d’améliorer son image quand à la protection de l’environnement.

Justement l’entreprise vient de mettre en place un système environnemental conforme au référentiel ISO 14001 devant aboutir à une meilleure prise en charge de l’ensemble des paramètres liés aux espaces de l’environnement. Pour le responsable du management Environnement d’Alzinc: «ce système montre la détermination de l’entreprise Alzinc qui s’engage dans une démarche de protection de l’environnement. ISO 14001 est un ensemble d’exigences et de procédures liées entre elles et qui se traduit par une politique basée sur l’atteinte d’une conformité par rapport aux exigences légales respectant les textes règlementaires. Le programme de management environnemental précise les actions et les délais, les coûts et surtout le responsable de chaque action selon la norme et la pratique sur le terrain où l’on essaie de contrôler tous nos rejets gazeux, liquides et solides».

Auparavant, Alzinc avait procédé à une identification de tous les aspects polluants, y compris les aspects significatifs selon l’importance des quantités, la sensibilité du milieu récepteur et la toxicité des produits entre autres, la blende, matière première qui contient des métaux lourds, les résidus des déchets solides, les rejets liquides qui se déversent dans la mer, les rejets atmosphériques, l’énergie électrique, les huiles à «askarel» et les produits chimiques. Il y a actuellement un plan de contrôle qui a été mis en place pour chaque aspect avec des responsabilités bien définies. Pour cette période de certification, l’évaluation des aspects significatifs peut changer et être revue à la hausse.

«Ce nouveau processus de protection de l’environnement, au niveau de la population, dira M. Benrahou, se ressentira sur le milieu car la norme préconise une communication en interne et en externe.

 La communication en externe est un chapitre important pour être certifié et dans ce cadre nous avons programmé plusieurs rencontres avec nos partenaires de l’extérieur, les associations, les institutions, les directions de l’Environnement et le ministère de l’Environnement. Nous avons soumis à l’assistance des questionnaires pour évaluer leur satisfaction. On peut se situer par rapport à ces parties. Nous avons communiqué avec nos fournisseurs sur la conformité des produits pour le respect de l’environnement. Nous avons informé nos prestataires sur l’impact de leurs activités sur l’environnement. C’est tout un système qui n’est pas tout à fait parfait mais que nous essayons d’améliorer continuellement...» En matière de chiffres concernant le S0² et son impact sur l’atmosphère (nous n’avons pas pu en avoir) mais selon notre interlocuteur, il est en baisse par rapport aux normes internationales. Concernant les boues toxiques stockées sur la falaise, leur délocalisation et la dépollution du site, un des objectifs à court terme, se feront incessamment vers un nouveau site près de Ghazaouet, à une quinzaine de kilomètres, et une mise en conformité de leur stockage. Ce sont en tout 400.000 t de boues résiduelles, soit l’équivalent de 100 t par jour, accumulées sur la falaise depuis 1974; une véritable plaie béante, en milieu urbain.

 Ce C.M.E., s’il venait à être respecté dans toute sa politique, selon la déclaration de la direction générale, permettrait à l’entreprise d’instaurer une culture de management environnemental volontariste entraînant, dans son sillage, une série d’actions de modernisation des ateliers de production à travers laquelle nous envisageons une mise à niveau technologique de notre entreprise et une amélioration de la productivité.


coment se fait-il l'orcequ'ont cherche la pollution a tlemcen centre ville ont ne trouve jamais ni article ni photo c'est pas normale!!!!!!!!! en dirais il n'ya pas de pollution à tlemcen au centre ville je regrétte mais il faut voir la réalité en face il faut visiter les petites ruelles les endroit qui semble propre pour etre vrément surprit visitez les endrois cacher au centre d' imama dériere se fameux boulevard pour voir vraiment se qui l'en est,c'est pas loin vérifier a coté des jolli villas de imama a coté de la poste de imama il ya 1 lot de terrains qui est devenu 1 décharge publique de ses propre voisins sa hauteur a atteinte le viveau de 2éme étage de la villa juste acoté ,1voisin qui creusé 1 pui tout le sable dégager l'a fait déplacer dans ce lot imaginez 4ans est la durée du sondage imaginez la quantitée de sable dégager en résumer ilm ya 1 pui ou sa profondeurs est visible en parraléle dans la hauteur du sable jeté dans ce lot "il ya 1 pui sur le lot mé de sable cen'est qu'un seul exemple.l'orceque les malheureux propriétaire de la villa ou ce lot repose sur leurs mur droite ouvre les fenetres du 1ér étage ils sont surpris par les moutons qui sércules devant leurs fenétres!!!!!!!!en plainne figure!!!! il ya 1 arbre d'olivier qui n'apparais plus ,les dechtes l'en cacher !!!!!meme le propriétaire de ce lot ne pourras jamais nétoyer se lot c'est couteux !!!!!!c'est domage que sesont les propres voisins d'enface qui jettent de leurs balcons et térraces sans meme sortir de leurs maison car leurs façade et de l'autre coté de la rue et se lot se cache dériere leurs jollies villats !!!c'est domage!!
saffi lamia - etudiante
18/10/2007 - 480

Commentaires

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)