Blog

Une expo de peintres algériens de renommée


La salle des Beaux- Arts du Musée national public «Ahmed Zabana» d'Oran abrite une exposition de collections d'arts plastiques dont des tableaux peints par des artistes algériens célèbres au niveau national et sur la scène internationale.La direction du musée vise, à travers cette nouvelle exposition qui garnit les cimaises de la salle des Beaux-Arts, à mettre en exergue la valeur artistique et historique de ces oeuvres et faire découvrir aux visiteurs des peintres algériens ayant enrichi l'art plastique en Algérie et la diversité de ses écoles d'art, a souligné la responsable du service recherche au musée, Rachida Houari.
Les murs de cette salle étalent neuf toiles et sculptures d'artistes plasticiens algériens sur 49 peintures et sculptures exposées dans cette salle datant des XVIe, XVIIIe et XIXe siècles, jusqu'au XXe siècle, réalisées par des peintres algériens, européens et orientalistes d'écoles de renom. Le musée conserve dans ses armoires 718 oeuvres de peinture et de sculpture d'Algériens et d'étrangers, selon Mme Houari.
Un espace dédié aux étudiants et chercheurs
La section «Beaux-Arts» constitue un espace destiné aux étudiants d'arts plastiques du département des arts de l'uiversité d'Oran 1 «Ahmed Ben Bella» pour faire des travaux de recherche sur des artistes algériens et leurs oeuvres et sur le développement des arts plastiques en Algérie. Le musée a accueilli 30 étudiants cette année, selon la même responsable, qui a souligné que les enseignants de L'Ecole régionale des beaux-arts dispensent des cours d'histoire de l'art aux étudiants. Dans cette salle, qui renferme des tableaux de peinture, des sculptures, des bustes et une étoffe de tissu considérée comme chef-d'oeuvre rare, trois sculptures dominent: la première d'un «guerrier» et la seconde d'un «guerrier sur un char» réalisées par le sculpteur Bouheddadj Mohamed et représentant l'homme de la préhistoire exerçant la chasse, tandis que sur la troisième sculpture réalisée par Mohammed Boukerch est écrit «Il n'y a de Dieu qu'Allah et Mohamed est Son Messager». Sur une toile de calligraphie arabe de Kor Noureddine est écrit «apprend la bonne nouvelle aux patients».
Plusieurs sections à visiter
La section des Beaux-Arts expose également les oeuvres d'autres Algériens, dont le tableau «Istiraha» (Récréation) de l'artiste Baya Mahieddine et une autre intitulée «Refugiés» du peintre Mohamed Issiakhem, qui est l'ambassadeur de l'art plastique algérien, en plus d'autres toiles signées par une pléiade de peintres artistes dont Guermaz Abdelkader, Saâd Houari, Zerrouki Boukhari et autres pionniers de l'art plastique algérien, a indiqué la cheffe de département communication au musée, Leila Boutaleb.
Dans cette salle, un pavillon est dédié aux artistes orientalistes influencés par la culture, les coutumes et les traditions algériennes et fascinés par sa belle nature, dont le peintre français Eugène Fromentin, qui a peint un paysage de Laghouat et Gabriel Deneux qui a reproduit, dans une de ses oeuvres, l'antique puits de Sidi Boumediène, ainsi que l'oeuvre artistique «Femmes au repos» et le chef-d'oeuvre «Vent chaud» de Nasreddine Dinet. Outre les collections d'arts plastiques algériens constituant le rayonnement de la salle «Beaux-Arts», qui reçoit quotidiennement un nombre remarquable d'amateurs d'arts visuels de différentes wilayas du pays et même des touristes admirateurs des arts plastiques algériens, le visiteur découvre des oeuvres de sculpteurs et peintres célèbres et des chefs-d'oeuvre conçus par des écoles d'art célèbres dans le monde, ainsi que d'autres peintures de nature muette.
Le musée «Ahmed Zabana» regroupe plusieurs sections, dont «Ethnographie algérienne», «Antiquités», «Histoire de la nature» et «Arts plastiques».

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)