aladhimi

Le Bachagha BOUTALEB Abdelkader



Le Bachagha BOUTALEB Abdelkader
L’Algérie célèbre le 61e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale. , le bachagha Abdelkader Boutaleb a joué un rôle important dans la lutte armée, notamment dans la zone autonome d’Alger.
Le bachagha est de la famille de l’Emir Abdelkader. Il est descendant de Sidi Ali Boutaleb qui était l’oncle et le beau-père de l’Emir. sa famille a toujours était élevée dans le culte de la résistance et de l’anticolonialisme. Bachagha fréquentait beaucoup les nationalistes à l’époque, notamment Messali Hadj et Ferhat Abbès.
Messali Hadj, lorsqu’il était assigné à résidence à Ksar Chellala, était hébergé chez bachagha, était caïd à l’époque.
Il faut reconnaitre qu’il était très respecté par les Français car il était d’une grande culture. Il n’était pas anti-Français, il était anticolonialiste.
Il est surtout connu pour avoir eu une participation active durant la Bataille d’Alger…
Il était très proche des responsables du FLN dans la capitale, à l’instar de Larbi Ben M’hidi, Abane Ramdane et Yacef Sâadi. sa famille avait été élevée dans le culte de l’Emir Abdelkader.
Il a donc profité de son statut pour aider le Front de libération nationale. Les chefs du FLN lui avaient demandé de rester dans sa maison de la Casbah pour servir de refuge aux moudjahidines. Larbi Ben M’hidi qui était un homme politique n’avait de cesse de vouloir entamer des négociations avec la France pour arrêter la guerre. Il avait chargé bachagha boutaleb abdelkader de prendre contact avec les autorités françaises. une délégation conduite par bachagha avait rencontré plusieurs responsables et était parvenue à convaincre Guy Mollet. Mais son initiative a échoué à cause de la pression des officiers français. Il a donc été arrêté à son arrivée à Alger,janvier 1957.
Lors de la fouille de sa maison de la Casbah, et pendant la session de l'ONU, les ''paras'' avaient, découvrit huit bombes de fort calibre (entre le 19 et 21 janvier 1957). Son fils, Abderahmane Taleb, est un homme d’une grande culture, avait fait son PC pour la fabrication d’engins explosifs. Le bachagha a été arrêté et condamné à 10 ans de prison.
Cette période était également marquée par des événements dramatiques qui ont frappé la famille de bachagha . Son fils Kaddour est tombé au champ d’honneur aux maquis. sa mère n’avait pas supporté sa mort. Elle est décédée quelques temps plus tard, de chagrin.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)