Alger

Théâtre "La peste de Camus OLEA, Compagnie Méditerranéenne" - Sur réservation

Théâtre

mardi 28 juin de 20h30 à 21h30 à l'Institut français d'Algérie à Alger (centre ville)



avec Sanda Bourenane et Richard Sammel Costumes / Fleur Demery Musique / Éric Capone Lumières / Florent Chauvet Adaptation / Stéphane Olivié Bisson Mise en scène / Clément Vieu - Réservation : lapeste@if-algerie.com

Art de la scène



La peste de Camus OLEA, Compagnie Méditerranéenne



Réservation : lapeste@if-algerie.com



LECTURE SPECTACLE D’APRÈS LE ROMAN D’ALBERT CAMUS avec Sanda Bourenane et Richard Sammel Costumes / Fleur Demery Musique / Éric Capone Lumières / Florent Chauvet Adaptation / Stéphane Olivié Bisson Mise en scène / Clément Vieu



Le Roman La Peste est un roman d’Albert Camus publié en 1947 et ayant reçu le prix des Critiques la même année. Il appartient au cycle de la révolte rassemblant trois oeuvres de Camus, La Peste, L’Homme révolté et Les Justes qui ont permis en partie à son auteur de recevoir le prix Nobel de littérature en 1957.



Traduit dans une dizaine de langues, le roman est le troisième plus grand succès des Éditions Gallimard, après Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry et L’Étranger d’Albert Camus L’histoire Dans les années 1940, une épidémie de peste s’abat sur la ville d’Oran. Le roman raconte sous forme de chronique la vie quotidienne des habitants. Il découvre les réactions de chacun des personnages face aux souffrances et à la mort : certains fuient, d’autres restent pour lutter. À travers ce grand roman, Albert Camus rend hommage à ceux qui affrontent la vie avec modestie et honnêteté, et nous invite à rééchir sur les valeurs de solidarité et d’engagement. Intention de mise en scène Clement Vieu Cette captation de La Peste d’Albert Camus a été une aventure fascinante et fulgurante. Une rencontre avant tout avec trois acteurs et trois langages qu’il a fallu embarquer dans une symphonie éphémère, avec un objectif de résultat : réaliser un film dans une salle de spectacle. Pour cette nouvelle étape, le travail qui nous attend sera donc l’exact contraire. Revenir à une matière théâtrale à partir d’un objet audiovisuel.



Dans son adaptation, Stéphane Olivié Bisson a fait le choix de mettre en exergue les deux temporalités du roman : Le présent, celui de l’urgence, de l’épidémie, et des dialogues entre les personnages ; et le passé, celui de la narration, de l’analyse, et du témoignage.



Pour cette nouvelle forme, je souhaite faire cohabiter ces deux notions de passé présent de façon assez claire sur le plateau en utilisant la vidéo. Elle en sera la scénographie principale ainsi qu’un amas de valises, comme abandonnées dans cette gare maritime d’Oran, miroir du monde.



Ainsi, le récit et, d’une certaine façon, la pensée de Camus lui-même seront adressés en vidéo, face-caméra par les acteurs comme des témoignages d’archives qui seront projetés sur trois cadres en toiles blanches de tailles différentes et disposés sur le plateau. Ces trois mêmes acteurs qui seront également présents sur scène pour restituer l’urgence et la tragédie.







Avec Sanda Bourenane et Richard Sammel



Costumes / Fleur Demery



Musique / Éric Capone



Lumières / Florent Chauvet



Adaptation / Stéphane Olivié Bisson



Mise en scène / Clément Vieu







Réservation : lapeste@if-algerie.com

Répondre à l'annonce

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)