Tlemcen - Hydraulique

Eau potable : La bonne note de l’ADE

En dépit de l’assèchement total du barrage de Mefrouch, dont dépend à 90% l’alimentation de Tlemcen, et les restrictions, la distribution de l’eau potable dans cette ville n’est pas perturbée.

Selon nos informations, le grand projet de raccordement du chef-lieu de wilaya à partir de Béni Bahdel, mais surtout le projet de l’AEP du groupement urbain de Tlemcen, à partir du barrage de Sikkak, d’un taux de remplissage de 8 millions de mètres cubes, ont évité à cette immense agglomération de vivre de grandes souffrances. Mais, d’aucuns diront que c’est la bonne maîtrise de la gestion de l’Algérienne des eaux qui est d’abord à l’origine des bons résultats obtenus. A titre d’exemple, Tlemcen reçoit l’eau du quotidien à 2 fois par semaine. Mais pourquoi donc cette disparité ? « La cause principale en est le vieux réseau dont 80 km ont été et sont en cours de rénovation (ce qui a abouti à la limitation des fuites, lesquelles, faut-il l’expliquer, sont dues à la nature des conduites en acier galvanisé en terrain agressif et à la pression imposée à ce réseau pour alimenter normalement les citoyens, notamment ceux résidant dans les bâtiments) ». Quant aux habitants du couloir ouest (Maghnia, Bab El Assa, Ghazaouet et Nedroma), qui était le point noir des responsables, depuis quelques mois déjà, ils s’alimentent régulièrement (quotidien et deux fois par semaine). « Cela n’a été rendu possible que grâce au Barrage de Hammam Boughrara, qui emmagasine actuellement 50 millions de mètres cubes, et la nappe de Zouïa, dans la daïra de Béni Boussaïd (11 forages qui donnent un débit de 20 000 mètres cubes/j ». Nos sources indiquent, enfin, que « tout cela s’est réalisé grâce à la collaboration étroite de la direction de l’hydraulique, de l’Algérienne des eaux et des services de la wilaya dont la priorité est l’alimentation régulière en eau potable de la population… ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)