Tlemcen - Revue de Presse

Boussehaba persiste et signe

Le joueur en question est en disgrâce avec l’entraîneur de l’équipe, l’Argentin Angel Miguel Gamondi, qui l’utilise peu et avec le président Mahfoud Kerbadj qui ne semble pas avoir réglé la situation financière du joueur. Autant de motifs qui ont conduit l’enfant de Remchi à quitter les Rouge et Blanc de Belouizdad avec l’intention de ne plus y revenir. Il exprime sa position sans ambages ni détour : «Je ne rejoindrai pas  l’équipe tant que ma situation n’est pas claire avec les responsables.» Allant loin dans ses propos, le joueur met en défi son président, précisant n’avoir pas encore reçu la totalité de ses arriérés. Il s’explique : «Depuis l’été dernier, je n’ai perçu que deux mois de salaire. C’est vraiment maigre pour un joueur de l’élite. J’aimerai bien rencontrer le président Kerbadj pour régler ce problème à l’amiable et de manière définitive.» A ce titre, Boussehaba invite clairement son président à le libérer d’autant plus que, selon ses propos, de nombreux clubs sont prêts à le recruter dès l’ouverture de la prochaine période des transferts d’hiver. Boussehaba refuse toutefois de révéler les noms des équipes qui s’intéressent à lui. Selon des sources crédibles, nous apprenons que trois grands clubs du centre du pays seraient prêts à engager des pourparlers pour le rachat de son contrat.
Il s’agirait de la JS Kabylie et les Algérois de l’USMA et du MCA. Nos sources révèlent en outre que Boussehaba serait également en contacts avancés avec le Widad de Tlemcen. C’est son ancien entraîneur au CRB, Mohamed Henkouche qui veille présentement aux destinées du WAT, qui aurait revendiqué le joueur en question. Par ailleurs, les joueurs du CRB ont bénéficié de quelques jours de repos à l’occasion des festivités de l’Aïd.
Ils reprendront les entraînements après les fêtes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)