Tindouf - ACTUALITES

Tindouf/ la guerre de libération nationale: une vision commune de la lutte contre le colonialisme

La guerre de libération nationale a couronné un long parcours de militance et de résistances populaires grâce a une vision commune de lutte contre le colonisateur français et a enraciné les valeurs de liberté dans l'esprit des peuples du monde, ont indiqué dimanche à Tindouf les participants à une conférence sur le thème "La Révolution de Novembre 1954 et son rôle dans la concrétisation de l'unité nationale"."La guerre de libération nationale bénie, déclenchée le 1er Novembre 1954, avait une vision commune de la lutte contre le colonialisme puisque elle est venue couronner de longues ères et parcours de militance et de résistances populaires contre l'occupant français pour arracher l'indépendance et la liberté du pays", ont souligné les intervenants, universitaires et chercheurs en histoire au cours de la conférence tenue au Centre universitaire Ali-Kafi de Tindouf, en marge de la célébration de la 13ème fête annuelle locale "Moussem Sidi Ahmed Reguibi", placée cette année sous le signe "Unification, référent national et historique".
Les participants à la rencontre ont indiqué que "la glorieuse Révolution armée a joué un rôle prépondérant dans la préservation de la mémoire nationale et la consécration des valeurs de libération pour de nombreux peuples d'Afrique et du Monde qui ont qualifié l'Algérie de "la Mecque des Révolutionnaires".
Dans ce cadre, l'universitaire d'Adrar Mebarak Djâafri a indiqué que "la guerre de libération nationale était le couronnement d'un long parcours de militance et de résistances populaires et politiques contre le colonialisme français, depuis la résistance de l'Emir Abdelkader, à celle d'Ahmed Bey, les Zâatchas, Lella Fatma Nssoumer, Cherif Boubaghla, aux résistances et soulèvements d'El-Mokrani et Cheikh Bouâmama".
Mohamed Baghdadi, directeur de l'information et de la documentation au Haut Conseil Islamique (HCI), a affirmé, pour sa part, que "l'Algérie servait de modèle vivant dans la lutte contre l'occupation et d'exemple pour tant de peuples pour se libérer du joug colonial, comme elle a contribué, de par ses Chouyoukh et Oulémas, à la propagation des sciences dans le Continent africain".
Des thèmes sur "l'unité nationale dans les pactes de la guerre de libération" et "le mouvement révolutionnaire dans la région de Tindouf durant la guerre de libération nationale" ont également été abordés par les conférenciers.
Mettant en valeur l'organisation de la 13e édition du Moussem "Sid Ahmed Reguibi", les participants se sont félicités de la revivification des legs plusieurs fois séculaires susceptibles d'inculquer et de vulgariser l'histoire de la région, ses us et coutumes, ainsi que les grandes épopées menées par la population durant la glorieuse guerre de libération nationale.
L'ancrage du patriotisme et de l'unité nationale dans l'esprit des générations montantes, ainsi que le raffermissement de la cohésion sociale et des liens de fraternité entre les enfants du pays, sont entre autres objectifs assignés à de pareilles manifestations, ont souligné les organisateurs.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)