Souk-Ahras

Visite du ministre des ressources en eau à Souk Ahras : Entre reports et annulations



Reportée déjà à deux reprises du temps de l'ex-ministre Arezki Berraki et ensuite annulée au dernier mois précédant, le départ de ce dernier et son remplacement par Mustapha Kamel Mihoubi, la visite du ministre des Ressources en Eau à Souk Ahras, qui n'a jamais eu lieu est devenue, en soi, une affaire qui donne matière à jaser dans cette wilaya.Avec le nouveau ministre, ce sont encore deux rendez-vous ratés et une annulation pure et simple d'une visite où plusieurs vérités devaient être transmises par des élus locaux, des responsables sectoriels et des partenaires du secteur. Le volet distribution tant décrié par la population locale, les projets budgétivores dont ceux inclus dans le programme d'urgence et non encore opérationnels, les défaillances dans la maintenance et l'entretien des ouvrages de l'Algérienne des Eaux, l'implantation de cette dernière dans les communes et la sécurisation de la bande frontalière, le résultat des études relatives à l'alimentation des régions en difficulté en eau potable depuis la future station de dessalement d'eau de la wilaya d'El Tarf et d'autres chapitres de la gestion du secteur attendent d'être soumis à l'appréciation du ministre tant attendu.
Si la majorité des observateurs impute ces reports et annulations à un calendrier chargé et à des incidents majeurs qui surviennent à chaque fois que la visite ministérielle est programmée, pour d'autres, a priori, moins crédules, il s'agirait d'actes prémédités lancés en guise de sursis à l'adresse d'inamovibles relais du secteur dont les manquements et défaillances dans la gestion risquent d'être déballés, preuves matérielles, en support.
Advertisements
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)