Souk-Ahras - Trains

Gestion de la SNTF de Souk Ahras: Le wali exprime sa colère





Le wali de Souk Ahras a exprimé, lors d’une visite inopinée effectuée récemment au pôle administratif de la SNTF, tout son mécontentement quant à la manière avec laquelle est gérée cette importante entreprise publique, a-t-on appris, hier, auprès des cheminots eux-mêmes.

A noter que ce secteur accuse dans cette wilaya un manque flagrant en matière de performance, à cause d’une gestion à distance des affaires courantes et des interférences par entités et personnes physiques interposées dans ses orientations stratégiques.

Le premier responsable de l’exécutif a eu à constater, la veille de la relance de la ligne ferroviaire Annaba-Souk Ahras-Tunis, l’état de délabrement de la gare principale, la gestion approximative des différents services, l’absence des travailleurs-tous syndiqués et/ou cadres syndicaux- de leurs postes de travail, les immondices et autres déchets durs abandonnés à même le sol…, entre autres carences et anomalies constatées, de visu par ledit responsable.

Il est utile de rappeler encore une fois que les services de la SNTF accusent chaque année un taux des plus élevés à l’ échelle nationale en matière de déraillements et d’incidents techniques que la tutelle supporte, bon an mal an, à coups de dizaines de millions de dinars.

L’emploi est l’autre volet qui colle immanquablement à la gestion de la société et qui avait fait auparavant l’objet de plusieurs contestations de la part des demandeurs d’embauche locaux.

Vol des fonds des œuvres sociales du secteur de la jeunesse et des sports

Dimanche dernier, le parquet de Souk Ahras a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire approfondie sur le vol de la somme de 2 800 000 DA, perpétré jeudi à la cité Jefek, à Souk Ahras. Le président de la commission des œuvres sociales du secteur de la jeunesse et des sports, parti verser les fonds des œuvres sociales dans une banque, aurait quitté son véhicule pour effectuer une visite familiale. Au retour, il découvrit les traces du forfait. Convoqué par le procureur de la République après un dépôt de plainte, ainsi que le trésorier de la commission des œuvres sociales, le plaignant a apporté pour cette première phase de l’enquête sa propre version des faits.

Abderrahmane Djafri



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)