Skikda - SOCIETE

Lancée par plusieurs organismes à Skikda: Une caravane nocturne au secours des SDF



Lancée par plusieurs organismes à Skikda:  Une caravane nocturne au secours des SDF




L’opération, devenue périodique, permet d’offrir des repas chauds aux démunis, en plus du réconfort moral.

A l’initiative de la sûreté de wilaya, une caravane regroupant plusieurs intervenants a sillonné, durant la soirée de mardi dernier, l’ensemble des artères de la ville de Skikda, en vue de localiser et de venir en aide aux SDF.

Devant se poursuivre deux nuits durant, la caravane, composée de représentants de la commune, la DAS, la direction de la santé, le Croissant-Rouge et la Protection civile a également été étoffée par la présence de psychologues de la sûreté de wilaya.

Motivée essentiellement par les dures conditions climatiques qui sévissent depuis plusieurs jours, l’opération a consisté à procéder à un véritable travail d’inspection, axé essentiellement sur les ruelles et autres lieux connus pour servir d’abris aux SDF. Les Arcades, la gare routière, les jardins publics et presque l’ensemble des rues de la ville ont été ainsi visités durant plus de deux heures pour inviter les SDF à aller passer la nuit au chaud dans l’une des maisons dirigées par la DAS.

«C’est un travail de proximité devenu presque coutumier que nous menons périodiquement en vue de venir en aide aux couches sensibles de la population. En plus du réconfort moral, nous distribuons également des repas chauds aux SDF que nous aurons à rencontrer», explique sur les lieux le chargé de la communication de la sûreté de wilaya.

A relever cependant un fait assez singulier qui semble caractériser les SDF, du moins l’un d’eux rencontré au cours de cette virée nocturne au niveau des Arcades de l’avenue Didouche Mourad. Englouti sous des couvertures et couché à même le sol, il refusera en effet de quitter son gîte. Les tentatives pour le convaincre d’aller passer la nuit au chaud ne réussiront pas à le «tirer» de son emplacement et il aura même fallu aux policiers et au maire user de beaucoup de gentillesse pour qu’il accepte enfin de prendre un repas chaud.

Le même topo, ou presque, se produira au niveau de la gare routière. Ici, un des SDF a préféré quitter son matelas de fortune pour éviter d’être approché.

Comme quoi il est des fois difficile de faire du bien, même à ceux qui en ont besoin.


Photo: Malgré le froid glacial, des sans-abri refusent de quitter leur gîte

K. O.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)