Sétif - Musée National de Sétif

Musée National de Setif



Musée National de Setif
Décret de création : décret exécutif N°92 – 282 du 6 juillet 1992, portant la création du Musée National de Setif

N ature Juridique : E.P.A

Historique du Musée National de Setif

L ‘actuel Musée National de Setif a pour lointain ancêtre le musée lapidaire crée à l'époque colonial , en 1896 , dans l ‘ex jardin du duc d'orléans ( Emir Abd El Kader )

A fin de rassembler les collections en pierre mises à jour fortuitement à setif et ses environs.

En 1932 une salle d'exposition pour objets d'art et de préhistoire a été aménagée dans l'éx lycée Albertini (Med Kéraouani).

Au fur et à mesure que les compagnes de fouilles archéologiques systhématiques entre 1959/1966, dégagaient les monuments de la ville antique ,accopagnées d'une richesse diversifiée de documents archéologiques , un espace plus grand pour les expositions permanentes et la préservation des collections était d'une grande nécessité .

En 1968 , l'ex Palais de justice de la ville a été désaffecté pour abriter cette richesse et fût le premier musée ouvert apres l'indépendance .

La continuité des compagnes de fouilles durant les années 1977_1984 et la richesse civilisationnelle considérable des collections antiques et islamiques ,fit prendre conscience du besoin d'avoir un musée qui répond aux normes , et un lieu suffisamment grand et adapté à la demande du public .

En 1985 le musée de la ville de setif a vu le jour pour présenter les collections dans leur chronologie et d'une manière pédagogique et attractive , les enrichir , les entrenir ,les conserver,les restaurer et les étudier .

Le Musée National de Setif est une mémoire en signes et en images de la ville et de ses environs , marquée par une diversité de collections nationales et d'autres de renommée mondiale , réparties chronologiquement en cinq salles d ‘expositions permanentes .

Le Musée National de Sétif est l'un des plus importants Musées de l'Algérie où sont exposées des collections archéologiques d'une histoire s'étendant d'une préhistoire lointaine à l'époque médiévale en passant par l'antiquité.

Salle de Préhistoire :

L'introduction aux collections se fait par les cultures préhistoriques la présence des ossements fossiles d'animaux d'âge pleistocène inférieur, associés à une industrie de galets de type oldowayen découverte au gisement de AIN HANECH en 1947 par le professeur ARAMBOURG.

Ce gisement compte parmi les plus anciens sites préhistoriques actuellement connus d'Afrique du Nord, illustrant l'expansion des hominidés vers le maghreb. Après les compagnes de fouilles organisées par les chercheurs Algériens ( docteur Mohamed SAHNOUNI ) de 1992 à 2004 , la datation du site est évaluée à 1,8 million d ‘années. Les collections du silex et d'os taillés reflètent une culture épipaléolithique connue sous le nom du capsien est issue du site de Mezloug découvert en 1927.

Salle Antique :

Cette salle présente une collection très riche et diversifiée, elle témoigne d'une phase importante de l'histoire de sitifis et de sa région depuis la création de la colonie romaine à la fin du 1er jusqu'au 6ème siècle. Cette richesse est le résultat de fouilles archéologiques effectuées au cœur de la ville antique (Nécropoles, temples, thermes, quartier des basiliques…etc.).

La collection de céramiques et de terres cuites (lampes à huile, cruches, cruchons, assiettes, plats, tasses, coupes, gobelets, jarres, amphores, vases…etc.). présente tous les types de vaisselles.

Celle destinée à la préparation, à la cuisson et à la présentation des aliments et celle destinée à leur transport et leur stockage ; le décor et la forme varient en fonction de leur utilisation.

Par ailleurs, la collection des verres est constituée essentiellement de fioles à parfum et d'urnes funéraires. Les bronzes décorés de représentations typiquement chrétiennes temoignent d'une grande finesse. La collection des pierres conservées en grand nombre dans les niches latérales, (stèles, autels, meules….etc) nous renseigne sur la vie quotidienne et la religion des anciens. De nombreuses stèles votives au (dieu SATURNE), des plaques au (dieu MERCURE), des autels privés, des inscriptions…etc. témoignent des rites funéraires et du culte aux dieux.

Salle Islamique :

Dans la salle islamique le visiteur découvrira une collection très variée de céramique d'époques fatimide et hammadite (poterie à décor géométrique et floral), de panneaux en marbre sculpté à décor calligraphique et de stucs peints de différentes couleurs.

Salle de Numismatique :

Cette salle contient une riche collection de monnaies en bronze qui date des époques numide et romaine ; cette collection est constituée de deniers et de sesterces frappées des effigies de divers empereurs romains, tels que Constantin I le grand .

La collection des monnaies en or et en argent (dinars, dirhams et soltani) des époques mowahidite, mérinide et ottomane représente le joyau de la salle de numismatique.


Salle de Mosaïque :


Cette salle particulièrement remarquable est décorée d'une très riche collection de mosaïques funéraires romaines, à décors épigraphiques, géométriques, floral, animal ou mythologiques. Deux mosaiques représentant deux scènes mythologiques tout à fait exceptionnelles, fascinent le visiteur. Il s'agit du retour triomphal du dieu du vin Bacchus et de la toilette de vénus, la déesse de l'amour et de la beauté.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)