Sétif - Football

Match Algérie-Egypte du 14.11.2009


Match Algérie-Egypte du 14.11.2009
Match Algérie-Egypte

Les jeunes de Lemroudj, à l'instar de ceux du reste de toute l'Algérie, ont été au rendez-vous pour soutenir avec force l'équipe nationale qui devait jouer contre l'Egypte ce 14 Novembre 2009 au stade du Caire.

Les préparatifs avaient commencé depuis plus de quinze jours. Les couleurs nationales et les photos de l'équipe Algérienne sont partout présentes à travers le village.

En effet, le 14 novembre 2009, tous les jeunes se sont mobilisés afin de soutenir les verts et assister à cette grande fête en attendant la qualification de notre équipe pour la participation à la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud ; d'autant plus que les verts sont partis au Caire avec des points d'avance sur celle d'Egypte.

Dans l'après midi du samedi 14 novembre 2009, les préparatifs, les vas et vient des jeunes à pieds ou en voitures et en motos pavoisées aux couleurs nationales se sont intensifiés à travers les différents quartiers de Lemroudj.

Un peu partout, les jeunes ont tout fait pour permettre à tous les supporters de suivre dans de bonnes conditions le match télévisé. Nous avons pu constater ceci au niveau des cafés et des magasins.

Près du café Bakhti, la projection du match sur grand écran a permis à des dizaines de jeunes et de vieux de suivre en directe l'évolution de l'équipe nationale face à celle d'Egypte. Même des enfants de deux à trois ans sont présents sur les lieux pavoisés aux couleurs nationales.

Cette grande fête a été l'occasion pour tous, ici au village Lemroudj, de confirmer leur soutien indéfectible aux joueurs et au staff technique de l'équipe nationale. Mieux encore, cela dénote combien l'unité nationale est sans faille en tout moment et quelques soient les circonstances.

Pour revenir au match lui-même, notre équipe est partie au Caire avec de fortes chances de gagner. Mais, les vents ne soufflent pas toujours comme on le souhaite et le football est plein de surprises.

Certes le score obtenu à la suite du match n'a pas satisfait beaucoup de jeunes mais ils ont accepté ce résultat en ayant un grand espoir que l'équipe nationale gagne le match barrage qui aura lieu le mercredi 18 novembre au Soudan face à l'équipe égyptienne.

En attendant, les commentaires et les pronostics vont bon train. Les jeunes de Lemroudj suivent avec ferveur les informations diffusées par les journaux et les chaînes de télévision.

Pour certains, les verts ont été trop confiants ; c'est peut être la raison pour laquelle ils ont perdu le match. Pour d'autres, certes les verts avaient raison d'être quelque peu confiants, mais le fait qu'ils aient été reçus avec des jets de pierres à leur arrivée au Caire les a certainement traumatisé. A cela s'ajoute le fait que les supporters présents au stade du Caire sont presque tous des Egyptiens ; les places réservées aux Algériens ne dépassent guère trois mille bien que nombreux sont ceux des notre qui ont manifesté le désir d'assister au match ; la demande n'a pas été satisfaite par les autorités Egyptiennes.

La pression sur nos joueurs était beaucoup plus forte que l'on pouvait l'imaginer d'autant plus que la situation sécuritaire posait problème dès le départ.

Quelque soit le résultat obtenu, il faut se rendre à l'évidence que Rabah Saadane et les joueurs de notre équipe nationale ont accompli majestueusement leur mission ; ils sont à féliciter et à encourager davantage. Ils sont conscients qu'ils doivent faire plus pour gagner le match du mercredi prochain au Soudan ; leur qualification et le visa pour l'Afrique du Sud pour participerà la coupe du monde 2010 en dépendent. Nous sommes avec les verts et le 18 de ce mois ce sera la fête Inachallah.

Auteur : Rachid Sebbah

14 Novembre 2009
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)