Oran - Enseignement Supérieur (universitaire)

Université d’Es - Sènia : L’informatique aura ses docteurs

Dans le cadre de la réforme universitaire, on signale la création de 10 postes d’études de doctorat.

Ces postes ont été mis en concours national pour les informaticiens possédant le diplôme d’ingénieur et/ou d’ingénieur d’Etat. Les cours se dérouleront au niveau de l’institut d’informatique de l’université d’Es-Sènia, à Oran. Le nouveau diplôme a été créé, dit-on, pour remplacer le magister dans cette matière. Les épreuves se sont déroulées, rappelle-t-on, en novembre 2006. Ce n’est que dernièrement que les cours ont débuté au niveau du département informatique pour les futurs docteurs, qui sont au nombre de 20 diplômés dans cette discipline. Selon certaines sources, il est prévu la création de plusieurs cycles de formation de ce genre sur les trois années à venir. Notre source indique que la formation dans ce domaine, qui bénéficie du concours de certaines structures d’enseignement supérieur étrangères, sera prochainement dispensée au niveau des universités et centres universitaires de Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Aïn Témouchent et certains autres, en fonction des besoins et de la demande du marché du travail. Les lauréats, qui auront acquis une expérience auprès des enseignants étrangers, seront appelés, à leur tour, à former les candidats des futures promotions de docteurs en sciences informatiques. De ce fait, il est probable que le plus haut diplôme actuel, à savoir le magister, ne restera pas longtemps avant de tomber en désuétude.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
je veux terminer ma étude
Rahali Amal - Master1 Risques Naturel et gestion + Licence Hydrogeologie - Elbayedh, Algérie

12/02/2016 - 293802

Commentaires