Oran - Revue de Presse

Football / CABBA : Un début de saison catastrophique

Ça va de mal en pis pour le Ahly de Bordj Bou Arreridj en ce début de championnat de Ligue 1 professionnel. En effet, et sur les sept journées disputées jusqu'à présent, les «Criquets» ont en perdu six contre un seul match nul. Il faut dire que cette situation difficile était prévisible au vu du retard considérable accusé dans la préparation d'avant saison ainsi que le départ de plusieurs bons éléments. «Il ne faut pas dramatiser la situation, car ce n'est pas la fin du monde. Il faut travailler dur pour surpasser cette épreuve difficile, et reconstruire une équipe solide», dira l'ancien avant-centre de l'USMAn et de la JSMB, El Hadi Adel, à l'issue de la rencontre qui a opposé le CABBA au MCO au stade Ahmed Zabana.

L'accumulation des résultats négatifs a eu pour conséquence la démission de l'entraîneur Kamel Mouassa après la sixième journée du championnat. On pensait qu'avec le départ de Mouassa, les Bordjiens allaient sortir la tête de l'eau et forcer le déclic tant attendu, mais celui-ci n'a pas eu lieu.

Et pourtant, tous les moyens ont été mis à la disposition de l'équipe. D'ailleurs, le stage d'intersaison effectué en Tunisie a été perçu comme une réussite, surtout pour la dizaine de nouveaux joueurs. Le conseil d'administration et l'ancien entraîneur Kamel Mouassa ont convenu de donner la priorité à la formation d'un groupe homogène capable d'assurer le maintien. Mais la situation s'est compliquée au fil des matches surtout après le départ de pas moins de 12 joueurs, tous des titulaires en puissance à l'image de Kial, Hachoud, Zazoua, Bitam, Bentayeb, Bouharbit et le meneur de jeu Amar Ammour. Les «Jaune et Noir» pourront néanmoins compter à l'avenir, ne serait-ce que pour faire bonne figure et assurer le maintien, sur Akniouène, Benlouahem, Loucif, Kab, Mehdaoui, Benchaïra ou encore El Hadi Adel.

Pour conclure, on dira que les joueurs du CABBA auront à rectifier le tir au plus vite et faire preuve de plus de réalisme, car pour gagner des matches, il faut inscrire des buts. Or, le compartiment offensif du CABBA n'a marqué qu'un seul but en sept matches. Ce qui est peu, très peu même.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)