Mostaganem - Pollution

Algérie (Mostaganem) - Pour une ville propre au quotidien


Algérie (Mostaganem) - Pour une ville propre au quotidien


Dès sa prise de fonction à la tête de la wilaya de Mostaganem, le nouveau wali, M Ahmed Boudoh, a fait de la propreté du chef-lieu de wilaya, son cheval de bataille.

Le wali a présidé une réunion portant sur l’état de l’environnement urbain de la wilaya avec les responsables des institutions en rapport avec la question de l’hygiène.

Au cours de la séance de travail, le wali a exprimé son mécontentement sur la saleté qui souille la ville et a interpellé les personnes concernées à cette réunion.

«La propreté de la ville et l’éclairage public sont votre boulot, vous êtes tenus par une obligation de travail».

Dans son intervention, la directrice de l’EPIC «MostaPropre» a brossé un tableau sur la gestion de son entreprise. Elle révèle que la plupart des équipements du parc roulant sont en situation de panne, ce qui entrave dira-t-elle le processus de la collecte des ordures ménagères. Ainsi, le wali a ordonné d’installer une commission pour inventorier tous les équipements à l’arrêt.

Le chef de l’exécutif a décidé d’accorder à l’EPIC une subvention supplémentaire de 3 milliards de cts pour améliorer le cadre de vie des citoyens, en particulier l’hygiène en milieu urbain.

S’adressant au maire de Mostaganem, le wali a donné une série d’instructions dont il attend les résultats dans les brefs délais. Des carences ont été relevées pareillement dans le secteur de l’éclairage public, et une subvention financière de 1 milliard de cts a été allouée pour remédier à cette situation.

Le wali a donné aussi des instructions au directeur des travaux publics pour nettoyer les déchets aux abords des routes nationales et communales et de se charger de l'acquisition de nouveaux équipements. Une subvention de 1 milliard de cts est octroyée pour démarrer le plus tôt possible les opérations de nettoyage.

Pour le wali, la préservation du cadre de vie est la responsabilité de tout un chacun.

«Tout le monde a une part de responsabilité», a-t-il dit.

La wilaya de Mostaganem s’apprête à abriter de nombreuses manifestations nationales et internationales très prochainement et pour cela, Mostaganem doit être un modèle.






Photo d'archive pour illustration

A. Bensadok