Khenchela

Mostaganem: importance du théâtre amateur dans la scène culturelle nationale



Mostaganem: importance du théâtre amateur dans la scène culturelle nationale
A ce propos, le journaliste et dramaturge Bouziane Benachour a indiqué, lors de cette rencontre, organisée dans le cadre de la 55e édition du Festival culturel national du théâtre amateur, que "le mouvement du théâtre amateur a été, durant les cinq dernières décennies, collé à l'environnement algérien et ses centres d'intérêt, en dépit de son ouverture sur les expériences universelles et les diverses formes de théâtre et ses manifestations". Le mouvement théâtral s'est inspiré, selon le conférencier, après plusieurs années de spectacles à caractère social au ton critique, du théâtre épique, de même qu'il axé ses thématiques sur les questions de l'Homme, avant de se lancer dans des expériences individuelles pour les proposer au public sous une nouvelle forme marquée par la diminution des rôles et par l'avènement du monologue. De son côté, Dr. Mohamed Cherki, enseignant à l'Université d'Oran, a plaidé pour la nécessité de mieux ajuster les concepts et la terminologie inhérents au mouvement du théâtre amateur et leur relation au théâtre professionnel, évoquant la question du théâtre expérimental et la nécessité de s'intéresser à l'expérience théâtrale dans toutes ses dimensions, tant au niveau de l'atelier qu'au niveau de l'expérience théâtrale. Le même intervenant a, par ailleurs, appelé les amateurs du 4ème Art, comédiens et metteurs en scène, à axer leur intérêt sur l'action théâtrale dans toutes ses phases, mettant l'accent sur "l'ouverture consciente aux questions philosophiques et sur les différentes écoles et théories, en les simplifiant et en les rapprochant du public-cible". Le programme de cette rencontre nationale, abritée par la Maison de culture "Ould Abderrahmane Kaki", comprend plusieurs communications suivies de débats avec les associations participantes et les jeunes en formation dans les ateliers créés en marge du Festival culturel de théâtre amateur. Il convient de signaler que l'association de la Culture et des Arts "Dhir'e (bouclier" de la wilaya de Khenchela entrera en compétition, ce mercredi, avec sa production "Le Cimetière" du réalisateur Lewiz Tarek, avant de céder les planches aux comédiens de l'association cultuelle "El Moudja" de la wilaya hôte qui proposera au public "Houa, Anta Wa Ana" du réalisateur Laroussi Belhayen Smail. Dans la catégorie "B", l'association culturelle "Djawharat El Masrah wa El Founoun" de la wilaya d'Aïn Temouchent, clôturera avec son spectacle, fruit d'un travail collectif, "Nadhera et Ramy", les spectacles programmés dans le cadre de cette catégorie, a-t-on appris des organisateurs.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)