Jijel - SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Sites de la sittelle kabyle à Jijel: Des naturalistes européens en exploration

Sites de la sittelle kabyle à Jijel: Des naturalistes européens en exploration


Depuis la découverte de nouveaux sites de la sittelle kabyle, il y a moins d’une année, l’oiseau emblématique des massifs forestiers de Bouafroune et Guerrouche à Jijel intéresse des naturalistes étrangers.

Un groupe d’explorateurs européens a rendu visite, il y a quelques jours, à ces sites où il a pu découvrir de près cet oiseau, selon Mohamed El Hadi Kadjour, chargé de communication de la Conservation des forêts de la wilaya de Jijel. Il s’agit de quatre Anglais, deux Hollandais, un Français, un Suédois et un Tunisien, qui se sont déplacés à Jijel dans le cadre de rapports d’échange liant une agence de voyages tunisienne et une autre algérienne basée à Jijel.

Entré en Algérie via la Tunisie pour ensuite se rendre à Jijel par voie terrestre, ce groupe de touristes s’est déplacé, accompagné d’un guide forestier, dans les forêts de Bouafroune, à Djimla, et de Guerrouche, près de Selma.

Ce voyage d’exploration entamé pour observer de près cette espèce endémique d’un oiseau qu’on ne trouve nulle part ailleurs qu’en Algérie, notamment dans ces régions fortement boisées, a été un événement qui n’est pas passé inaperçu à Jijel.

«C’est une visite qui permet de faire découvrir la flore et la faune de ces sites d’une beauté exceptionnelle. Ça permet aussi de promouvoir le tourisme de montagne et de la nature, voire l’écotourisme d’une manière particulière», s’est-on réjoui.

Dans leur périple jijelien, ces explorateurs se sont également rendus au Grand phare, à la Corniche, au musée Kotama et dans la ville de Jijel. Ce voyage leur a permis d’apprécier à leur juste valeur les sites visités, qui représentent une plus-value pour le tourisme balnéaire dans la région.

Avant leur départ, ils ont pris rendez-vous pour un retour pour une deuxième visite d’exploration et de découverte d’autres sites qu’ils n’ont pas pu voir lors de ce premier déplacement.

Amor Z.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)