illizi - ARTS ET CULTURES

La Sbeïba.
Découvrez Djanet...!

En commençant par connaître une fête emblématique de la région : La Sbeïba.

Durant 10 jours, le rituel et les cérémonies de la Sebiba sont pratiqués par les habitants d’El Mihân et ceux de Zallouaz, deux quartiers de Djanet. Danseurs et chanteuses s’affrontent lors de la compétition « Timoulawine ». Les hommes se jaugent et se provoquent, l’épée dans une main et le foulard dans l’autre pour exprimer l’affrontement et la paix. Les femmes encerclent les guerriers, chantent aux rythmes des gangas (tambourins) et lancent les youyous d’encouragement pour électriser les combattants dont les pas soulèvent des nuages de sable. A la fin de la compétition, les guerriers victorieux participent le lendemain au rituel de la Sebiba. Transmis pas les générations précédentes, les rites de la Sebiba sont l’occasion unique d’admirer les parures, les vêtements et les coiffes traditionnelles des femmes et des hommes touaregs mais aussi les armes et les instruments de musiques fabriqués et entretenus par les forgerons et autres artisans locaux.
Sbeïba:

Le rituel et les cérémonies de la Sebeïba sont pratiqués sur dix jours par deux communautés vivant à Djanet au cours du premier mois du calendrier lunaire. Des danseurs et des chanteuses s’affrontent pour avoir le droit de représenter leur communauté lors d’une compétition sur neuf jours appelée « Timoulawine ».

Les vainqueurs participent le lendemain au rituel et aux cérémonies de la Sebeïba. Les danseurs, en tenue guerrière, et les chanteuses se rendent dans un lieu appelé « loghya » pour pratiquer le rituel. Une fois arrivés, les danseurs forment un cercle rituel en faisant cliqueter leurs épées en continu tandis que les femmes chantent des chants traditionnels au rythme des tambourins. À la fin de la journée, les participants se dispersent. Les connaissances liées au rituel et aux cérémonies sont transmises directement des anciens aux jeunes. Les artisans locaux fabriquent et réparent les tenues, les armes, les bijoux et les instruments de musique nécessaires au rituel et aux cérémonies. Le rituel et les cérémonies de la Sebeïba sont un marqueur important de l’identité culturelle des Touaregs qui vivent dans le Sahara Algérien. Ils permettent de renforcer la cohésion sociale et de conjurer symboliquement les éventuels actes de violence entre les communautés rivales en simulant et en transposant cette violence dans le domaine de la compétition artistique. (UNESCO)….


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)