Constantine - EMPLOI ET TRAVAIL

Constantine - Investissement: L'Ansej soutient la filière «verte»



  Un nouveau concept économique vient de faire son apparition dans le domaine de l'investissement. C'est «l'investissement vert», c'est-à-dire l'investissement dans le secteur de l'environnement que l'Ansej de Constantine tente actuellement d'encourager.

Comment se présente cet investissement ?

C'est ce qu'a expliqué hier Mme Fisli Nour el Imène, cadre chargée de la communication à l'antenne Ansej de Constantine.

«Il s'agit, a-t-elle dit en substance, d'intéresser les porteurs de projets à la création de micro-entreprises spécialisées dans le recyclage des déchets urbains et la transformation de toute sorte de matières premières qu'on trouve généralement dans la nature».

Elle explique qu'actuellement les efforts déployés par l'Ansej sont orientés vers ce créneau porteur et visent à promouvoir l'activité de transformation des déchets en organisant des journées de sensibilisation ou sessions de formation dans les milieux universitaires et de la formation professionnelle, du fait que bon nombre d'étudiants qui suivent des études en environnement, en biologie et autres domaines, ou d'autres issus de promotions diverses pourraient se voir proposer de prendre contact avec l'Ansej en vue de créer des micro-entreprises dans ces créneaux afin de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises lors de leur formation universitaire ou professionnelle.

A ce propos, Mme Fisli signale que le centre de formation professionnelle de Sidi-Mabrouk, entre autres, dispense un module de formation de technicien supérieur (TS) en environnement.

«On se rappelle qu'au mois de juillet 2016, poursuit Mme Fisli, l'Ansej de Constantine a signé une convention avec l'agence nationale des déchets, par le biais de son institut des technologies de l'environnement, dans le but de former des jeunes en leur donnant des informations sur le programme de recyclage développé en Algérie».

En vertu de cette convention, l'Ansej de Constantine va accompagner ces jeunes dans leurs projets de création de micro-entreprises de recyclage, à charge pour l'agence nationale de donner à ceux-ci toutes les informations techniques concernant la situations environnementale actuelle de l'Algérie : taux de déchets recyclés, taux de ceux qui restent à recycler et d'autres informations techniques essentielles, ainsi que des conseils pratiques afin de les encourager à se lancer dans le créneau.


A. M.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)