Constantine - COMMUNES

Constantine (Football) - CSC: Hadjar déjà sous pression

Constantine (Football) - CSC: Hadjar déjà sous pression


L’entraîneur des Sanafir est mis sous pression plus tôt que d’habitude, puisqu’il a dû affronter la fronde de certains joueurs, sans parler des critiques qu’il a essuyées de la part des supporters. En effet, certains joueurs de son effectif, mécontents des choix effectués durant les rencontres amicales, et notamment celle disputée vendredi face à l’USMH et qui s’est soldée par un score de parité (0-0), ont clairement “pesté” du côté des vestiaires. Hadjar a dû faire preuve de beaucoup de tact et de diplomatie afin de contenir la situation. D’ailleurs, l’un de ses joueurs, en l’occurrence Yaïche, a clairement demandé sa lettre de libération afin de changer d’air, après avoir constaté qu’il ne rentre pas dans les plans de son entraîneur. Mais le joueur a fini par revenir à de meilleurs sentiments.

En tout état de cause, la fronde est là et le coach s’est mis une grande pression en déclarant à tout-va que le CSC se doit de jouer le titre, ce qui risque de lui jouer un mauvais tour bien avant le début officiel de la compétition. D’ailleurs, des supporters, qui ont fait le déplacement à Alger pour suivre la dernière rencontre face à l’USMH, ont également pris à partie le coach en critiquant ouvertement ses choix et le rendement des joueurs recrutés.

Pour sa part, l’entraîneur en chef a essayé de calmer les esprits en provoquant une réunion avec l’ensemble de l’effectif pour essayer d’expliquer ses choix, affirmant que les matchs amicaux ont pour but de rectifier les erreurs et d’améliorer le rendement.

À ce propos, il nous confia: “Certes, on fait de très bonnes prestations lors des rencontres livrées malgré la fatigue. Chose normale, au vu de la charge de travail, mais il n’en demeure pas moins que nous avons trop de déchets techniques, conjugués à une certaine inefficacité devant les buts. Nous allons essayé de rectifier les choses et d’améliorer le rendement sur le plan autant défensif qu’offensif”, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter concernant le mécontentement de certains de ses joueurs: “Je suis très satisfait de mon groupe. Certes, peut-être que certains joueurs estiment qu’il sont lésés, mais cela dénote également l’envie de chacun d’eux à vouloir jouer. Moi, je leur ai bien expliqué que mon seul critère de choix, c’est le travail et rien que le travail”, avant de préciser concernant les critiques de supporters: “Je comprends les attentes des supporters. Je le dis et le répète encore une fois: le CSC a tous les moyens pour atteindre l’objectif qu’on s’est fixé, à savoir jouer le podium.”

À noter que le CSC va livrer son quatrième match amical aujourd’hui face à l’équipe d’Ouargla, après avoir joué contre la JSK, la JSS et l’USMH.

Sur un autre registre, deux joueurs, en l’occurrence Lamri et Amokrane, dont le contrat a expiré à la fin de la saison, ont saisi la commission des litiges. D’ailleurs, même Hadiouche, qui a rompu son contrat, et le gardien Osmani, également libéré, ont eux aussi introduit une requête auprès de la commission des litiges pour le même motif.



Photo illustrative de l'article ajoutée par Akar Qacentina: L'entraîneur des sanafirs, Chérif Hadjar

Adlène R.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)