Constantine - TOURISME


Constantine
Constantine, la cité antique des ponts suspendus

Euronews en partenariat avec
anep-Algeria Tomorrow
Par Cyril Fourneri
Algeria Tomorrow vous emmène dans la troisième ville d'Algérie découvrir ses secrets.

Surnommée "la ville des ponts suspendus", Constantine est perchée sur un Rocher et cernée d'impressionnantes gorges. Une destination chargée d'Histoire proche des plus beaux vestiges romains d'Algérie.

C'est l'une des plus anciennes villes au monde et pour y entrer, on peut passer par l'un des ponts qui enjambent sa rivière.

Ponts suspendus à Constantine, Algérie.Euronews
Dans la Médina, vivante et colorée, certaines habitations sont millénaires. L'archéologue constantinois Hocine Taoutaou parle avec passion de sa ville prénommée du temps de l'Antiquité Cirta. "Elle était capitale d'un royaume numide à la fin du deuxième millénaire avant notre ère. L'étendue de son pouvoir allait de l'actuelle frontière marocaine jusqu'à la frontière Libyenne. Dans la ville de Constantine, on peut lire l'Histoire rien qu'à travers ces vestiges archéologiques, son habitation, son urbanisme. Tout est là, tout est conservé", indique ce chercheur en paléontologie antéhistorique.

Les traditions culinaires ont elles aussi été conservées et parmi les spécialités on trouve des sucreries comme la djouzia, une friandise traditionnelle à base de miel et de noix.

Des djouzia dans une pâtisserie de Constantine, Algérie.Euronews
Au calme de l'ébullition de la vieille ville, se trouve des jardins rafraîchissants du Palais du Bey, un joyau de l'art arabo-musulman. Une polychromie de 2 000 mètres carrés y relate les voyages d'Ahmed Bey, figure de la résistance contre l'invasion française. La directrice du musée national public des arts et expressions populaires, Meriem Kebailia, raconte l'histoire de ce lieu, "Le Palais Ahmed Bey a été construit en 1826 par le dernier Bey du Beylicat de l'Est algérien, Ahmed Bey. L'architecture est de style mauresque locale. Il contient quatre pavillons et deux jardins, le jardin des palmiers et le jardin des orangers".

Constantine, un carrefour des civilisations et un haut lieu de la culture en Algérie. En témoigne aussi la mosquée Émir Abdelkader, chef d’œuvre de l'architecture islamique africaine, d'une capacité de 15 000 personnes et dont les minarets caressent le ciel à plus de 100 mètres de haut.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)