Constantine

Conférence sur le système de soins: Renforcer la prévention pour maîtriser les dépenses


L'Institut national d'études de stratégie globale (INESG) a organisé, samedi à Alger, une conférence sur "le système de soins en Algérie", animée par un panel d'experts et de spécialistes de la santé.

Dans son intervention lors de cette conférence, à laquelle a assisté le directeur général de l'Institut, M. Abdelaziz Medjahed, le directeur du Groupe de recherche en Anthropologie de la santé (GRAS), Pr. Mohamed Mebtoul, a souligné l'importance du "principe de la gratuité des soins", en vigueur en Algérie depuis l'indépendance, notamment en ce qui concerne la "vaccination des enfants", qui a contribué, a-t-il dit, à la "prévention de nombreuses maladies".

Le professeur a également plaidé pour le "renforcement de la recherche et la prospective dans tous les domaines liés au système de santé et de soins", afin d'aider les autorités publiques à "prendre des décisions appropriées dans ce secteur vital". L'intervenant a insisté sur la nécessité "d'améliorer le processus de communication entre tous les acteurs du système de santé, notamment les services d'urgence" afin de "renforcer la confiance entre le patient et le médecin".

Pour sa part, le spécialiste en économie de la santé à l'Université de Constantine, Pr. Brahim Brahamia, a souligné la nécessité de "renforcer la prévention" afin de "rationaliser et de maîtriser les dépenses du secteur de la santé", appelant à cet égard, à recourir à l'intelligence artificielle et à la numérisation dans les différentes activités de soins et de santé en général", en adéquation avec les progrès technologiques dans ce domaine.

Au cours des différentes interventions, plusieurs professeurs et experts ont salué le "bond remarquable réalisé par le secteur de la santé ces dernières années", tout en soulignant la nécessité d'"intensifier le rythme de la formation continue des spécialistes dans les différents domaines de la santé".

A l'issue des travaux de la conférence, l'INESG a rendu hommage à Mme Marie-France Grangaud, veuve du professeur Jean-Paul Grangaud, qui fut l'un des grands praticiens médicaux ayant soutenu l'indépendance de l'Algérie et contribué, après l'indépendance, à de nombreuses activités médicales et préventives, notamment dans le domaine de la pédiatrie, à travers différentes régions du pays jusqu'à son décès en 2020.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)