Chlef - A la une

Bréves de l'Ouest

Bréves de l'Ouest
BECHAR : Arrestation d'un dealer
Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Béchar ont arrêté récemment un dealer, M.A., 35 ans, en possession de 26 g de kif et de psychotropes, à haï Badr, au centre de la capitale de la Saoura. Présenté devant le parquet, le mis en cause a été écroué en attendant sa comparution devant les juges.
R. R.
Les habitants de Taghit protestent
Les habitant de Taghit ont observé, samedi dernier, un sit-in près de la station-services, située à l'entrée de la ville, pour demander l'amélioration de leurs conditions de vie. Ces citoyens demandent la construction d'un hôpital de 60 lits, la dotation de leur commune par une ambulance et l'accélération de l'aménagement extérieur des quartiers. Ils exigent aussi l'installation du téléphone et de l'Internet dans les différentes localités de cette région touristique et l'ouverture de la boulangerie du chef-lieu de daïra. Contacté, un jeune habitant de cette commune nous a déclaré que cette région du sud du pays manque d'infrastructures touristiques, et ses habitants ne trouvent pas d'emplois permanents ou temporaires. Par ailleurs, le secrétaire général de la wilaya s'est déplacé le même jour à Taghit pour écouter les doléances des citoyens de cette ville. Ce responsable leur a promis de trouver des solutions à leurs revendications sociales.
R. R.
Développement local à Chlef : Les habitants de haï Ezzitoune souhaitent l'application des décisions du wali
Les habitants de haï Ezzitoune, situé à quelques kilomètres seulement du centre-ville de Chlef, qui souffrent depuis plusieurs années d'un retard énorme, notamment en matière de développement local, viennent d'être, enfin, officiellement rassurés quant à la prise en charge de leurs épineux problèmes. Selon le président du comité de cet important quartier de la commune de Chlef, M. Aslaoui, c'est suite à la récente visite de travail et d'inspection effectuée par le wali sur les lieux, que la bonne nouvelle leur a été publiquement annoncée. 'Accompagné de l'ensemble des directeurs de l'exécutif de la wilaya, le wali a amplement pris connaissance des problèmes que nous rencontrions à l'intérieur de notre lotissement, et ce, depuis 1988. Sur place, nous lui avions exposé avec détail et précision l'état des lieux de notre cité. Il n'a, cependant, à aucun moment, hésité à faire des remarques aux responsables concernés, notamment au sujet de l'énorme retard accusé au niveau de notre quartier en matière de développement local. Après avoir inspecté les lieux et entendu toutes nos doléances, celui-ci s'est engagé devant toute l'assistance à débloquer, dès réception des crédits au cours du premier trimestre de l'année 2012, une enveloppe financière qui sera entièrement destinée à la réalisation des travaux d'assainissement et du réseau relatif à l'alimentation en eau potable. Le wali nous a également informés, dans le même contexte, qu'une commission de daïra vient d'être dépêchée sur les lieux afin de procéder au choix de terrain sur lequel sera réalisé, normalement durant le premier semestre de l'année 2012, un transformateur qui alimentera notre cité en énergie électrique', indiquera le président du comité de ce quartier dont les habitants ont accueilli avec soulagement et satisfaction toutes les décisions qui ont été prises par le wali. Rappelons que ce quartier, l'un des plus importants que compte la ville de Chlef, compte pas moins de 400 habitants. Réalisé en 1988, ce dernier est confronté à de multiples et délicats problèmes, notamment en ce qui concerne l'assainissement, l'alimentation en eau potable, l'état des routes et ruelles, la multiplication des dépotoirs, le déferlement des eaux usées, l'électricité et l'aménagement urbain entre autres. Cette désolante situation cause d'énormes désagréments à l'ensemble des habitants de cette cité qui attendent, avec une très grande impatience, l'application des décisions du wali sur le terrain.
AHMED CHENAOUI
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)