Batna - GEOGRAPHIE

Batna - Un plan d’urgence pour pallier la sècheresse



La wilaya de Batna traverse une situation critique quant aux réserves d’eau potable pour l’été prochain.

Un constat alarmant établi par Abdelkrim Chebli, directeur des ressources hydriques (DRH), qui indique que 35 communes, sur un total de 61, souffrent de déficit en réserves d’eau potable.

Ce déficit est estimé à 3.047 m3/jour pour l’ensemble de la wilaya.

Le wali qui présidait la séance a interrompu à plusieurs reprises le rapporteur; il s’est indigné de la lenteur de l’application des plans d’urgence programmés, le sommant de passer rapidement à l’action.

Le plan concerne l’ensemble des communes, notamment celles approvisionnées à partir du barrage de Koudiet Medouar: Batna, Barika, Aïn Touta, Tazoult et Arris.

Le barrage, note-on, est presque à sec: 25 millions de m3 pour une capacité de 74 millions de m3.

La convention du 10 octobre 2012 relative au service public, devra être appliquée en ce qui concerne la réhabilitation des stations de pompage et bâches à eau à Barika, Batna, Arris et Ichemoul.

«Un deuxième plan d’urgence sera instauré pour pallier toute éventuelle contrainte ou panne», a souligné le wali.

En outre, ce dernier a reproché aux services de l’Algérienne des eaux (ADE), la mauvaise gestion des ressources hydriques.
Selon lui, les fuites sur le réseau restent sans réparation pour des durées atteignant parfois plus d’une année.

«Les quantités d’eau gaspillées atteignent parfois l’équivalent d’un forage», a-t-il indiqué, ajoutant que «des mesures doivent être appliquées pour arrêter ce gaspillage».

Par ailleurs, il a sommé les présidents des APC de suspendre l’octroi d’autorisation des forages destinés à l’irrigation vu l’état de la nappe phréatique qui a atteint le seuil alarmant.

La surexploitation, entre autres raisons, de cette nappe phréatique, notamment par les stations de lavage de voitures et l’arrosage des espaces verts reste l’une des causes majeures de cette crise.

Hanane Benflis
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)