Algérie

Youcefi Kada (Entraîneur)

«Je reste attentif à tous les contacts» Rencontré à Sidi Bel-Abbès, Youcefi Kada l’ex entraîneur du CRB Sfisef, Ben Badis, Sidi Ali, du Zidoria d’Aïn Témouchent et plusieurs équipes du royaume chérifien, revient sur plusieurs points tout en affirmant son immense déception sur ce qui se trame par-ci, par-là, à son sujet. Suivons-le. - Avec du recul, ne déplorez-vous pas ce qui s’est dit dans la presse concernant votre arrivée à l’ASM Oran ? - C’est un feuilleton qui n’a jamais existé, je ne sais pas d’où on a été informé. C’est un correspondant qui a colporté ces dires alors que je n’ai jamais eu de contact avec l’ASMO, un club que j’ai toujours respecté. J’ai contacté MM. Guemri et Hamlili pour infirmer ce qui a été rapporté. - Et votre annonce à la barre technique de l’OM Arzew ? - Je suis déçu de la tournure des événements et je peux vous confirmer que j’ai finalisé mon arrivée dans ce club. D’ailleurs, mon contact avec M. Tebbal et M. le P/APC s’est avéré concluant. J’ai présenté mon projet de travail, mon staff et j’ai visité les infrastructures dont dispose l’olympique qui n’ont d’égal dans aucun club de l’ouest. Et, contre toute attente, M Tebbal s’est retiré et les nouveaux dirigeants n’ont, tout simplement, pas pu honorer mes exigences. - Avez-vous des contacts avec d’autres clubs ? - Pour l’instant, je suis attentif à tous les contacts émanant de plusieurs équipes de divisions différentes. Mon expérience m’oblige à éviter toute mauvaise aventure et de ne pas partir à l’aveuglette, et croyez-moi qu’en ces temps, la réussite on ne la provoque pas toujours comme on veut. Je souhaite prendre attache avec un grand club pour prouver ce dont je suis capable. - On vous laisse conclure. - C’est malheureux de constater le mal qui ronge notre sport roi. A voir notre EN qui ne peut aligner trois joueurs du cru démontre que beaucoup de travail reste à faire de la part des entraîneurs qui doivent laisser de côté leurs exigences financières et donner la priorité à la formation.   H. Kodat
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)