Algérie

Wahran Wahran

Auteur : charlie winston like a hobo




Ahmed Wahbi, de son vrai nom Ahmed Driche, est un chanteur algérien et l’un des fondateurs avec Blaoui Houari du style musical El Asri, un genre influencé par la musique arabe et les rythmes et le langage poétique oranais.
L’artiste est né en 1921 à Marseille. Son père Dader fait partie du célèbre groupe S’hab El Baroud. Il rejoint les rangs des scouts musulmans d’Oran après sa création en 1937 et c’est à partir de là qu’il commence à trouver sa vocation dans la chanson en reprenant le répertoire d’Abdelwahab lors des longues veillées dans la forêt de Misserguine.

Il écrit ses propres chansons mais fait appel également à d’autres poètes ce qui lui permet de rencontrer le poète Abdelkader Khaldi et quelques maîtres de la poésie populaire comme Cheikh Saïd, Mostefa Benbrahim et Cheikh Benkabila. Il enregistre en 1950 son célèbre tube « Wahran, Wahran » évoquant l’exil et son père Dader.

Sa carrière de chanteur fut bâtie essentiellement dans l’exil puisqu’il part s’installer à Paris dès 1947 avant de regagner Tunis en 1957 où il fonde la troupe musicale du Front de Libération Nationale (FLN). Après l’indépendance de l’Algérie en 1962, il retourne à Oran qu’il ne quitte qu’à deux reprises : en séjournant à Paris de 1965 à 1967 et au Maroc de 1969 à 1971.

Il prend la direction musicale du Théâtre Régional d’Oran (TRO) après son retour à Oran et y poursuit « l’aventure de la musique algérienne », son peuvre qu’il appela ainsi. Suite à ses problèmes de santé, il limite ses déplacement et réduit son activité jusqu’à sa mort en 1993 à Alger

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)