Algérie

Volontariat à Mouloud Feraoun (ex-Perret)

80 tonnes d’ordures ménagères enlevées La cité Mouloud Feraoun (ex-Perret), qui ploie sous le poids des immondices et autres décombres, a connu, ce week-end, un véritable branle bas de combat mené par des volontaires. Appelés à la rescousse, ces bras ont évacué des tonnes de déchets ménagers qui posaient un sérieux problème de salubrité. Pour réaliser ce que d’aucuns qualifient de prouesse, pas moins de 10 camions, appartenant à l’APC d’Oran, ont été mobilisés et mis à contribution. Il a aussi fallu le concours de plusieurs dizaines de résidents et de volontaires appelés à la rescousse pour mener à bien cette opération d’envergure. C’est, dit-on, grâce à la conjugaison de ces efforts que la cité Mouloud Ferouan a été débarrassée d’importantes quantités d’ordures ménagères et autres rejets. Au terme de cette opération, les visages des habitants se sont détendus et l’on n’entend plus personne parler de « Cité poubelle « à chaque fois qu’il était question de ce mastodonte. Selon nos interlocuteurs, la décision du grand nettoyage auquel a été soumise Cité Perret a été prise par les élus locaux et les services de la wilaya et avait pour but le renforcement du travail des services techniques communaux que l’on dit confrontés à l’incivisme manifeste de la plupart des habitants. De diverses sources, on assure que les gens de cette cité ne prennent pas soin de leur environnement et contribuent, tout au contraire, à sa dégradation, surtout en cette période de grandes chaleurs. Une situation inquiétante pour ne par dire asphyxiante, selon les termes empruntés à un riverain qui dénonce le mutisme complice des résidents qui ont de plus en plus l’air de ne pas être concernés par le dépérissement de leur cité. Ici, assure-t-on encore, les gens jettent, inconsidérément, leurs ordures du haut des balcons ou fenêtres. Ces habitudes et comportements ayant la peau dure, ils risquent de coûter chef à la collectivité ainsi qu’aux résidents dont les toits, balcons et fenêtres sont devenus les aires d’atterrissage de ces objets volants bel et bien identifiés pour leur dangerosité. Selon M. Hamdad, président de la nouvelle association Essalem, à l’origine de cette louable initiative de salubrité publique, «Plus de 80 tonnes d’ordures et de déchets ménagers ont été ramassées, jeudi dernier, au niveau de cette cité. Une cité, qui, il faut le dire, a connu, il y a peu, une opération similaire mais qui continue de gémir en raison de l’incivisme de certains. Vue de plus près, la cité Mouloud Ferraoun offre une image de cité lépreuse où rats et autres rongeurs semblent faire bon ménage». Selon certains de ses habitants, il y a quelques années de cela, la cité a fait l’objet d’une importante opération de réhabilitation. A ce sujet, M. Hamdad explique que cette opération d’hygiène et d’assainissement fait partie d’un programme d’action qui a pour cadre l’amélioration du cadre de vie des habitants de cette cité. Safi Z.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)