Algérie

VISITE DES ÉLUS DE MARSEILLE : Un couscous et des larmes

C’est autour d’un couscous, d’un méchoui et de pâtisseries orientales (baqlawa) que le dîner s’est ponctué, à la grande joie de ses membres.

Cette escale culinaire fortement appréciée a eu pour cadre un restaurant huppé d’Alger-centre. Un nom prédestiné pour des Marseillais. La bonne humeur et l’esprit festif, caractéristiques des Phocéens, n’ont pas empêché de puissants sentiments d’être au rendez-vous. En effet, des larmes ont arrosé le repas. L’émotion a noué quelques gorges et mouillé les yeux de certains. Des natifs d’Algérie, venus pratiquement en pèlerinage sur les traces de leur enfance. C’est le cas de Solange Moel qui a quitté en 1962 son Fondouk natal – l’actuelle ville de Khemis El Khechna. Elle a laissé parler son cœur : « Un bonheur et un déchirement que de retrouver pour un temps sa ville natale. Merci à tous les Algériens pour leur amitié et leur grand cœur. » Igor Sahiri, lui, porte un nom bien de chez nous. Ce jeune journaliste de LCM (La chaîne Marseille) nous a avoué son émotion en foulant pour la première fois la terre qui a vu naître son défunt grand-père paternel. Ce dernier, originaire des montagnes de Sétif, a émigré en France vers le début des années 1940. Il s’y est fixé et a pris pour épouse une Corse qui lui a donné une dizaine d’enfants. En 1989, Aziz, l’aîné de la famille et le père d’Igor, a accompagné le vieil émigré à sa dernière demeure. Il est enterré au douar des ancêtres quelque part sur les hauteurs verdoyantes des Babors. Quant à Solène, journaliste à M6, elle a eu des propos plus poétiques mais authentiques : « Une bien belle opportunité de découvrir ce pays si proche. Lorsque je monterai à Notre-Dame de la Garde, je reverrai Notre-Dame d’Afrique. N’est-ce pas que les rives de la Méditerranée se rapprochent ? » Le temps d’une soirée qui s’est terminée vers les coups de minuit et voilà des frontières balayées et l’amitié retrouvée entre les murs cossus de ce sympathique restaurant. A l’unisson, les membres de la délégation marseillaise ont chanté l’accueil des Algérois. Avec l’accent... celui de la Cigale...


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)