Algérie

35 vide-ordures, mais...

Trente cinq vide-ordures assez pratiques ont été déposés au niveau de quatre cités des plus populaires de la ville : les Frères Saker, Merj Eddib, l?Espérance et les Frères Ayachi. Le nombre qui, a priori, risque de paraître assez important, reste tout de même très insuffisant par rapport à la densité de la population qui caractérise ces lieux. Car, il faudrait savoir que ces quatre cités totalisent à elles seules plus de 20 000 habitants qui génèrent plus de 5 tonnes de déchets ménagers par jour. Par ailleurs, la répartition d?une bonne partie des ces vide-ordures semble être décidée sur le tas, sans aucune considération pratique. On n?a pris en compte ni le volume de déchets générés et encore moins les caractéristiques démographiques propres à chaque cité, voir chaque ensemble de bâtisses. Ainsi, à Merj Eddib par exemple, on trouve deux vide-ordures qui se jouxtent alors qu?à quelques pas des lieux des îlots plus importants n?en comprennent aucun. Et quand on apprend que l?APC envisage d?acquérir 35 autres vide-ordures pour d?autres cités encore plus peuplées, on ne peut que souhaiter une bonne répartition pour joindre l?utile à... l?efficace.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)