Algérie

Vers un scénario Halilhodzic-bis

Vers un scénario Halilhodzic-bis
La décision de Gourcuff de quitter la sélection algérienne, bien qu'elle n'ait pas été officialisée ni par l'intéressé ni par le premier responsable du football algérien, contraint ce dernier à trouver des solutions immédiates. Selon des sources de l'instance fédérale, Raouraoua et Gourcuff se sont donné rendez-vous aujourd'hui pour discuter de l'avenir de l'équipe nationale d'Algérie sous la conduite du technicien français. Autrement dit, le patron de la FAF tentera de le dissuader de mettre un terme à sa collaboration à la tête des Fennecs. Si tel sera le cas avec pour résultat un refus catégorique de Gourcuff, cette attitude déplairait à pas mal d'observateurs, notamment les amoureux des Verts qui ont déjà vécu un tel scénario avec l'ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic.Ce dernier, faut-il le rappeler, avait décliné les propositions du président de la FAF afin qu'il poursuive son travail à la tête de la sélection algérienne. Ce refus du Bosnien à la plus haute autorité du pays a été perçu comme une gifle par certains, d'où les appréhensions d'un scénario Halilhodzic-bis avec Gourcuff. Le coach français annoncé de retour dans son pays devrait atterrir certainement dans un club de Ligue 1. Lui qui a justifié sa volonté de quitter l'Algérie car le travail au quotidien à la tête d'un club lui manque terriblement. Gourcuff cache tout de même certaines vérités, à savoir l'esprit critique de la presse et autres spécialistes en la matière à son encontre et dont il n'a pas apprécié rétorquant parfois d'une manière peu admissible.Annoncé tout récemment en pourparlers très avancés avec les Girondins de Bordeaux, Gourcuff et le public sportif algérien viennent d'être mis au parfum par le président bordelais Jean-Louis Triaud. En effet, ce dernier a réagi sur les ondes de la radio RMC en déclarant : « On ne s'occupe pas d'entraîneur dans l'immédiat. On a nommé un staff il y a quinze jours (Ulrich Ramé, ndlr). Alors tout ça, c'est du baratin », a-t-il lâché avant de poursuivre : « Je ne sais pas d'où ça sort. Il n'y a pas de réflexion du tout par rapport à ça.Ce n'est tout simplement pas à l'ordre du jour. Nous n'avons aucun contact avec Christian Gourcuff », a-t-il expliqué. Cela dit, le président Raouraoua ne devrait pas trop insisté sur un entraîneur qui n'a plus envie de poursuivre son aventure avec les Verts. La page Gourcuff devrait être tournée dès demain et définitivement le mois de juin, soit juste après le match face aux Seychelles pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. D'ici là, le président de la FAF ne restera pas les bras croisés pour dénicher le successeur de Gourcuff, si ce n'est déjà fait puisque la rumeur enfle en évoquant le nom de l'Argentin Marcelo Bielsa. Il n'y a pas de fumée...


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)