Algérie

Vers la production de sachets noirs oxo biodégradables


Vers la production de sachets noirs oxo biodégradables
Les sachets noirs en plastique ne seront pas supprimés. C'est ce qu'a annoncé, hier, la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Dalila Boudjemaâ, dans une déclaration en marge d'une séance plénière à l'APN. « Le ministère n'a pas reculé. Il s'agit d'un travail durable, selon le contexte actuel, on va adopter l'expérience de la Chine à travers l'augmentation du poids du sachet noir en plastique, en coordination avec les unités industrielles. Il s'agit de sachets oxo biodégradables », a-t-elle précisé, rappelant l'existence de 600 unités de production de sachets noirs créées par des jeunes, dans le cadre de l'Ansej. « On ne va pas procéder à la fermeture de ces unités mais les adapter à la situation », a-t-elle signalé. A cet effet, elle a fait savoir qu'un arrêt interministériel a été signé pour l'application de cette démarche. « Le dispositif sera appliqué dans quelques mois ». A une question sur l'exploitation du gaz de schiste et son impact sur l'environnement, la ministre a précisé que l'Algérie a pris des mesures pour la préservation de l'environnement. « Des études ont été effectuées depuis longtemps. On l'a fait sans pression, ni obligation. C'était volontaire », a-t-elle précisé. La ministre a également annoncé la relance du « barrage vert » en coordination avec le ministère de l'Agriculture .


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)