Algérie

Vaincre ou mourir !


Vaincre ou mourir !
Pour son cinquième match de poules de la CAF et son dernier match à domicile, la JS Kabylie n’a d’autre choix que de battre impérativement ce soir les Soudanais d’Al Merrikh pour caresser encore le rêve fou d’aller en finale de l’épreuve car le dernier match à Sousse ne sera guère une chose aisée. Face à la redoutable formation soudanaise qui s’est imposée aisément au match aller (3-1), la JSK aura tout intérêt à sortir le grand jeu ce soir dans son fief habituel du 1er-Novembre pour refaire son retard et garder le contact avec le groupe de tête dans cette dernière ligne droite qui mène directement vers la finale de l’épreuve. Les Canaris, qui ont sacrifié les fêtes de l’AÏd et se sont entraînés sans relâche ces derniers jours, évolueront pratiquement au complet car ils ne comptent aucun joueur blessé ni suspendu, soit une conjoncture très favorable qu’ils n’auront jamais connue dans la présente édition de cette Coupe de la CAF qui suscite un engouement populaire sans précédent en Kabylie.
  S’il faut rappeler aussi qu’au match aller à Khartoum, la JSK était sérieusement handicapée par l’absence de pas moins de cinq joueurs titulaires blessés ou suspendus, notamment la paire malienne de l’axe central Demba-Coulibaly, les camarades de Abdeslam nous doivent une belle revanche, ne serait-ce que pour prouver qu’elle est capable de rivaliser avec cette formation soudanaise qui compte toute une brochette de joueurs internationaux qui constituent, en fait, l’ossature de l’équipe nationale du Soudan et qui renferme quatre bons joueurs étrangers dont les deux Irakiens, Saâd Attia et Alaa Abdelzahar, ainsi que les deux Nigérians, Endurance Idahor et Obinna Okwu. Mais au-delà de cette sacrée bataille de prestige où la JSK a toujours réussi à se transcender pour honorer tel qu’il se doit les couleurs nationales, voilà que les poulains de Younès Ifticen sont condamnés à vaincre les Soudanais ce soir s’ils veulent accroître leurs chances d’aspirer au fameux billet qualificatif pour la finale de la compétition.
Certes, les champions d’Algérie en titre connaissent quelques difficultés de rodage en championnat où ils comptent quatre matches nuls pour quatre matches joués et un seul but inscrit en tout et  pour tout lors de la 1re journée  face au NAHD, mais ils arrivent à se libérer aisément en Coupe d’Afrique puisqu’ils comptent désormais deux belles victoire à domicile, respectivement face aux Tunisiens de l’Étoile du Sahel (1-0), puis les Ghanéens d’Ashanti Kotoko (2-0).
C’est certainement dans cette bonne dynamique que la JSK veut réellement positiver les choses et continuer sur sa lancée pour prendre carrément à la gorge cette formation aguerrie d’Al Merrikh qui compte sur son expérience et surtout sur son bloc défensif pour tenter de repartir avec un résultat positif de Tizi Ouzou avant de recevoir, lors de la dernière journée, l’Ashanti Kotoko. S’il faut rappeler aussi que les Soudanais se sont inclinés difficilement lors de leurs deux sorties à Sousse (2-1) et surtout à Kumasi (1-0), il est évident qu’ils ne seront pas faciles à manier, et des attaquants comme Bensaïd, Boudjellid, Amaouche, Berremla et autre Derrag ont  intérêt à cracher le feu ce soir s’ils veulent prendre une sérieuse option pour la finale, surtout que le président Hannachi leur a promis une forte prime en cas de qualification au stade suprême de l’épreuve et que le public kabyle sera certainement nombreux ce soir pour stimuler comme d’habitude son équipe favorite.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)