Algérie

USMH : Charef remet à Laïb la liste des libérés

USMH : Charef remet à Laïb la liste des libérés
Sebbah : «Si El Harrach me fait signe,je répondrai présent»
L'entraîneur Boualem Charef s'est réuni avant-hier soir avec le président Mohamed Laïb, en présence du vice-président Cherfaoui. Le coach harrachi a remis à ses dirigeants, en marge de cette réunion, la liste des joueurs à libérer, que ce soit ceux qui sont en fin de contrat ou ceux dont le contrat court oujours, afin de leur permettre de pouvoir choisir tranquillement leur nouvelle destination. Cela dit, Charef a fait savoir à son président que cette liste doit rester secrète et les noms ne doivent pas être divulgués pour le moment, même aux intéressés. Le technicien harrachi a expliqué à ses interlocuteurs que les joueurs en question ne doivent pas être informés, avant d'avoir assuré la venue des nouveaux joueurs ciblés, car il craint que les négociations ne capotent avec les éventuelles nouvelles recrues, comme c'était le cas l'été dernier. Car si tel sera le cas également, quelques éléments mis sur cette liste ne partiront pas et c'est la raison pour laquelle ils ne doivent pas être mis au courant pour le moment. Cela dit, plusieurs joueurs avec lesquels nous avons eu une discussion à ce sujet souhaitent que leur situation soit éclairée dans les plus brefs délais, car ils ne veulent pas être informés au dernier moment, quand la majorité des clubs auront bouclé leur recrutement.
Laïb entre en contactavec les joueurs ciblés
Charef a également remis une liste des joueurs qu'il aimerait avoir dans son effectif la saison prochaine. Selon nos informations, le président de l'USMH aurait déjà entrepris les premières démarches auprès d'eux. Sans surprise, il s'agit, comme d'habitude, de joueurs évoluant dans les clubs de l'intérieur du pays, des joueurs pas très connus, comme ceux qui composent la majorité de l'effectif harrachi depuis quelques années. Mais cette année, il y aura quelques éléments connus, comme Tedjar ou Benatia.
Benatia donne son accord, Aoued et Boumechra convoités
Parmi les joueurs ciblés de l'USMH figure le milieu de terrain de l'USM Bel Abbès, Benatia, qui pourrait être la première recrue du club. Les négociations avec le joueur se sont bien déroulées et ont été conclues par un accord entre les deux parties. Tout aurait été fait et il ne reste, selon nos informations, que la lettre de libération du joueur qui a saisi la CRL. Dès qu'il aura le feu vert, c'est le bureau de Laïb qui sera première destination pour concrétiser l'accord déjà trouvé. En plus de Benatia, le meneur de jeu du MCO, Aoued, serait lui aussi sur les tablettes des Harrachis, en plus de Boumechra qui veut revenir à l'USMH.
Charef veut un préparateur physique
On croit savoir que lors de la dernière réunion qui s'est tenue entre Charef et ses responsables, la question du staff technique a été également abordée, du moment qu'on avait parlé de tout. Le coach harrachi aurait exigé, nous fait-on savoir, le renforcement de la barre technique par un préparateur physique. A l'approche de la reprise du travail, tout devrait être au point, et la nomination d'un préparateur physique est indispensable, selon le coach harrachi. En parallèle, on ne connaît pas le sort des autres membres du staff technique qui n'ont pas encore été invités à renouveler leurs contrats respectifs, eux qui sont toujours dans le flou.
Doukha n'a encore rien décidé
Contrairement à ce que tout le monde pense, Azzedine Doukha est loin d'être acquis pour l'USMH. Il n'a encore pris aucune décision, ni de rester, ni de partir. Son agent nous a fait savoir que Doukha est actuellement concentré sur l'Equipe nationale et la double confrontation qui l'attend contre le Bénin et le Rwanda. Son avenir dans le championnat est mis de côté, nous fait-il savoir.
Sebbah : «Si El Harrach me fait signe,
je répondrai présent»
Le milieu de terrain du MCO, Sebbah, nous a affirmé, hier, qu'il était prêt à répondre présent si les dirigeants de l'USMH revenaient à la charge, après l'échec des négociations la saison passée. «Pour le moment, aucun dirigeant de l'USMH n'a pris attache avec moi. Mais si on me fait signe, je suis disposé à discuter et même à signer à El Harrach. J'aime beaucoup cette équipe et j'éprouve toujours du plaisir à la regarder jouer. Je suis sûr que son style de jeu me convient», nous a-t-il déclaré entre autres. Néanmoins, Sebbah est toujours sous contrat avec le Mouloudia d'Oran. A ce sujet, le joueur estime que «cela ne constituera pas un obstacle. J'ai déposé mon dossier au niveau de la commission des litiges de la LFP et normalement, je serai libre de tout
engagement».
Alors que les objectifs du club ont été fixés
Le salaire de Charef revu à la hausse
La direction de l'USMH a décidé de revoir à la hausse le salaire de son entraîneur Boualem Charef qui est la convoitise de plusieurs clubs de Ligue 1. Afin de l'empêcher d'être tenté par une quelconque offre, les responsables du club ont convenu de lui octroyer un salaire de 150 millions de centimes, soit une augmentation de 300 000 DA. Lors de la dernière entrevue entre Charef et ses responsables, il a été également question des objectifs du club pour la saison prochaine, un sujet que Laïb avait évité d'aborder avec son entraîneur. On apprend, à ce sujet, que les deux parties se sont entendues pour que l'USMH poursuive son chemin sur la même lancée. Il n'est pas question, en effet, de reculer ou de revoir les ambitions du club à la baisse. Après avoir décroché haut la main la deuxième place cette saison, El Harrach jouera pour le titre la saison prochaine, C'est le principal objectif, sans oublier qu'il sera question d'aller le plus loin possible en Coupe d'Algérie. Il ne faut pas oublier aussi que les Banlieusards renoueront la saison prochaine avec la compétition africaine, après 14 ans d'absence. Les dirigeants ont exigé une participation honorable en Ligue des champions africaine, avec l'objectif d'atteindre la phase des poules. En contrepartie, la direction se doit de réunir toutes les conditions nécessaires au staff technique et à l'équipe, afin de réaliser ses objectifs.
Les supporters soulagés
Par ailleurs, nous avons constaté un grand soulagement chez les supporters, suite à la décision de Boualem Charef et Mohamed Laïb de poursuivre le chemin ensemble et de collaborer pour une sixième saison d'affilée, un record en la matière. Les fans harrachis, qui craignaient le départ de leur entraîneur et le chamboulement de tout un projet, ont accueilli cette information avec beaucoup de soulagement, au moment où ils ne croyaient pas trop à un accord entre les deux hommes, suite à la tension palpable qui caractérisait leurs relations ces derniers mois.
Le président du SAM décide de le libérer
Bediaf intéresse les Harrachis
Les dirigeants de l'USMH, qui s'intéressent de près au meneur de jeu du SA Mohamadia, Bediaf, ont pu savoir, après avoir pris attache avec les responsable du SAM, que le joueur est encore lié à son club par une année de contrat. Ce qui voudrait dire que pour pouvoir bénéficier de ses services pour la saison prochaine, il faudra passer par la direction de «Barigou» et négocier le rachat de son contrat. Les Harrachis doivent en plus faire vite, car le joueur est sur les tablettes d'autres clubs qui l'ont également dans leur viseur. De son côté, selon son entourage, Bediaf a une préférence pour l'USMH, un club où il est sûr de se faire un nom, mais aussi qu'il a déjà côtoyé. Il est à rappeler, en effet, que le jeune Bediaf, encore espoir cette saison, avait pris part l'été dernier au stage de l'USMH à Aïn Temouchent, et même à quelques matchs amicaux pendant le mois de Ramadhan où il avait tapé dans l''il de Boualem Charef qui avait décidé, à l'époque, de l'enrôler, avant se s'apercevoir qu'il était sous contrat avec son club qui avait refusé en plus de le libérer. Les Harrachis sont donc revenus à la charge cette saison, avec l'espoir de pouvoir enfin arracher le joyau à son club employeur qui serait disposé cette fois-ci à négocier. Pendant ce temps-là, le joueur n'a qu'une seule envie, c'est de jouer à El Harrach, le seul club en Algérie qui ouvre ses portes aux joueurs qu'on dit de seconde zone, mais qui finissent par exploser et briller dans la banlieue d'Alger, jusqu'à devenir la convoitise de tous les clubs de Ligue 1, comme c'est le cas en ce moment avec Belkaroui, Bounedjah et les autres.
La JSMB, le MOB et la JSS également sur ses traces
Cette saison donc, les Harrachis ont cette chance de pouvoir l'enrôler, mais ils ne sont pas les seuls sur ses traces, comme indiqué plus haut. Le MOB, la JSMB et la JSS sont tout aussi intéressés et tentent de leur côté de convaincre le joueur et ses dirigeants. Ce qui est sûr, c'est que le président du SAM, Benfetta, s'est montré ouvert à toutes les propositions, ne comptant pas bloquer son joueur à qui il reste une année de contrat seulement. En plus clair, Bediaf sera libre de tout engagement la saison prochaine, et c'est donc l'ultime occasion pour tirer profit de son transfert.
Benfetta : «Nous le cèderons au plus offrant»
Le président du SAM, Benfetta, qui veut donc profiter de la dernière année de contrat de Bediaf afin de pouvoir en tirer profit, nous a fait savoir que «Bediaf est encore sous contrat avec le club», avant d'ajouter : «Tous les clubs qui sont intéressés par ses services doivent se rapprocher de nous. Nous n'avons aucune préférence, nous le cèderons au plus offrant».
Bediaf : «Mon sort n'est pas entre mes mains»
De son côté, le joueur nous a fait savoir qu'il a une préférence pour l'USMH : «Avec Charef, je suis sûr d'avoir ma chance et de progresser, mais comme vous le savez, mon sort n'est pas entre mes mains, je suis encore sous contrat avec mon club. Il y a aussi la JSMB, le MOB et le JSS qui me veulent également.»
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)