Algérie - Revue de Presse

UPA



Bensalah satisfait Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation, est le nouveau président de l?Union parlementaire africaine (UPA). Il a été élu mardi pour un mandat de deux ans à ce poste, occupé auparavant par le président de l?Assemblée du Mali. Hier, M. Bensalah, accompagné du premier responsable de l?APN, Amar Saïdani, et des représentants de différentes délégations de plusieurs pays africains, a animé une conférence de presse à la résidence El Mithaq à Alger. « Le congrès s?est déroulé dans de bonnes conditions et les débats étaient riches et à la hauteur de l?événement. Tous les problèmes auxquels est confronté le continent ont été longuement débattus. Nous sommes satisfaits des résultats de ce regroupement », a soutenu le conférencier qui a donné des détails sur le nombre de participants et le travail effectué au sein des commissions. Il a également annoncé que des résolutions et recommandations importantes dans le cadre de la bonne gouvernance ont été dégagées du congrès. L?UPA a, selon M. Bensalah, interpellé les Parlements africains quant à la promotion de la démocratie et des droits de l?homme. A cet effet, la commission chargée d?examiner « la promotion de la bonne gouvernance » a adopté une résolution incitant les Parlements à édicter des règles garantissant un Etat de droit et qui prennent en charge les doléances des populations pauvres. Les parlementaires ont aussi adopté une résolution portant sur le rôle des Parlements dans la promotion d?« un commerce international équitable » qui invite les gouvernements africains à privilégier une approche multilatérale des négociations afin que leurs intérêts soient mieux pris en charge. Les parlementaires demandent, entre autres, à l?Organisation mondiale du commerce (OMC) de prendre en considération les différents niveaux de développement des Etats membres et ce, de manière à favoriser la mise en place d?un système commercial international équitable et le cadre multilatéral de l?OMC doit protéger les acteurs commerciaux les plus faibles et reconnaître leur spécificité.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)