Algérie

Une volonté et des blocages

Une volonté et des blocages
Le comité Malki­ Act a formulé une demande d'attribution d'un local situé dans le bâtiment I, appartenant au ministère du Travail et fermé depuis de longues années.Les habitants de la cité Malki, à Ben Aknoun, fêtent comme il se doit les veillées du Ramadhan autour d'un programme initié par les bons soins d'un ensemble de jeunes volontaires regroupés au sein d'un collectif appelé Malki Act. Ce dernier a à son actif plusieurs actions environnementales, culturelles et sportives, qui ont eu des échos modestes mais encourageants pour poursuivre leurs initiatives au profit d'un quartier qui attend un soutien communal qui tarde à venir.Si cette volonté est à saluer, il n'en demeure pas moins que l'aide de personnes charitables serait la bienvenue. Il faut savoir, par exemple, que les infrastructures culturelles font énormément défaut dans une cité qui regroupe plus de 10 000 âmes.Si certaines actions dans le secteur de la culture ont pu se dérouler en plein air, les conditions météorologiques étant propices, le comité Malki Act a formulé une demande d'attribution d'un local situé dans le bâtiment I, appartenant au ministère du Travail, mais fermé depuis de longues années et voué à l'abandon. Pour rappel, ce même local, avant son attribution à l'Inspection du travail, était occupé par des jeunes pour des activités culturelles.Cela remonte aux années 1980, mais, depuis, la rouille règne en maîtresse des lieux.Une autre structure est délaissée : il s'agit de la bibliothèque communale de la cité où de vieux bouquins se morfondent sur des étagères poussiéreuses, personne ne s'y intéressant. Cette bibliothèque gagnerait à être mieux prise en charge et, particulièrement, en période d'examens scolaires, d'autant plus que des bénévoles sont prêts à assurer des cours de soutien, par exemple.Le comité des habitants a initié, de fort belle manière, des actions d'assainissement au profit de la cité qui croule sous les détritus, tant le passage des camions de nettoyage reste insuffisant.Les promesses du WaliLes jeunes de la cité Malki ont été très ravis de la visite effectuée, en avril, par M. Zoukh, wali d'Alger.Ce dernier avait inauguré le stade de proximité, un joyau sportif, tout en promettant d'autres actions au profit de la cité.C'est durant cette visite qu'une lettre a été remise au premier responsable de la capitale, concernant justement le local, mais aussi à propos de l'aménagement d'une parcelle de terrain en terrain de basket-ball.Le wali avait pris note et instruit le président de l'APC de Ben Aknoun pour le suivi des doléances et, surtout, pour la réalisation de certains modules manquants dans la livraison du stade de proximité, comme l'installation de projecteurs pour la pratique du sport la nuit, de sièges sur les gradins, de bacs à ordures et le passage hebdomadaire des éboueurs, ainsi que le recrutement d'un gardien, etc.Mais rien de tout cela n'a été concrétisé, au grand dam des jeunes qui n'arrivent pas à instaurer un contact avec les responsables de l'APC qui «ne répondent pas à nos différentes sollicitations», se désolent ces jeunes. Cela dit, animé d'une grande volonté de faire sortir leur cité de son «ronron» quotidien, le comité Malki_Act va mettre à profit les soirées du Ramadhan pour organiser une grande soirée qui fera se rencontrer anciens et nouveaux locataires et, surtout, pour rendre hommage à certaines figures qui ont représenté dignement leur quartier, à l'image du joueur du Mouloudia d'Alger, Abdenour Zemmour, qui a gagné plusieurs titres avec le Doyen dont la fameuse Coupe d'Afrique des nations.Rendez-vous est donc pris le 17 juillet pour illuminer le quartier. Il est vrai aussi que ces initiatives ont pour but, entre autres, de motiver tous les habitants autour des actions au profit de la cité.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)