Algérie

Une trêve sur fond de crise financière Elle durera du 30 décembre au 14 janvier

Une trêve sur fond de crise financière                                    Elle durera du 30 décembre au 14 janvier
Photo : M. Hacène
Par Mohamed Touileb
Il ne reste plus que les rencontres de 16e de finale de dame coupe, qui seront disputées le 29 et le 30 décembre, à se mettre sous la dent avant un repos diversement apprécié. La compétition sera donc à l'arrêt et reprendra à 4 jours du début de la CAN-2013, qui aura lieu du 19 janvier au 10 février 2013. Entre temps, le marché des transferts aura été animé afin de se renforcer pour la seconde partie du championnat pour certains clubs, pendant que d'autres en profiteront pour alléger la masse salariale du club. Il faut dire que la situation chez beaucoup de pensionnaires de Ligue 1 n'est pas sereine et certains risquent même un départ collectif des joueurs à l'instar du CR Belouizdad où la situation est en passe d'exploser lors de cette période. Loin d'être brillant comme lors de la saison précédente, le club de Laâquiba pourrait voir ses meilleurs éléments quitter le navire durant la période des transferts, du 1er au 31 janvier. Le mentor des Rouge et Blanc, Amar Ammour, semble avoir trouvé un point du chute du côté de l'ES Sétif, championne d'hiver (31pts), et pourrait être rejoint par son coéquipier Aksas alors que les belouizdadi seront privés des services du baroudeur maison, Islam Slimani qui sera en Afrique du Sud avec la sélection pour disputer le tournoi continental.
Les difficultés financières que connaissent certains clubs pourront entraver cette trêve hivernale, une des plus difficiles qu'ont connus les clubs ces dernières années. La JSM Béjaïa, qui joue les premiers rôles en championnat, 5e avec 25 points en phase Aller, dit, par le biais de son entraîneur Alain Michel, «ne pas avoir les moyens pour faire un stage hivernal» ! Pire, l'équipe de la vallée de la Soummam ne songe même pas à renforcer son jeune effectif en vue des prochaines échéances, notamment pour la Champions League africaine, qui débutera au mois de février. Un problème de trésorerie aussi du côté de l'USM El Harrach qui n'est ni plus ni moins le poursuivant direct de l'ESS. Second à l'issue de la première moitié de saison, à une seule unité des Aigles Noirs, le club harrachi risque la crise lui aussi. Les joueurs n'ont pas perçu leurs salaires depuis plusieurs mois (4) et commencent logiquement à perdre patience. Le chairman du club, Mohamed Laïb, devra donc s'activer pour chercher des sponsors afin de renflouer les caisses du club pour la suite de l'exercice. Un casse-tête pour le président des Jaune et Noir qui sait que pour jouer le titre il faudra mettre le paquet.
Pendant ce temps là, les couloirs de l'USM Alger connaissent du mouvement. Adel Maïza, recruté en début de saison, sera le premier partant après avoir résilié son contrat par consentement mutuel avec les Rouge et Noir. Il est pressenti du côté de la JS Kabylie de Hannachi, décidé à faire signer de nouvelles têtes, où il trouvera la rude concurrence avec le duo Belkalem-Rial. Habituellement très actif pour faire du «shopping», le boss usmiste, Ali Haddad, compte surement ajouter un ou deux noms ronflants à sa «Dream Team » qui semble, cette fois, bien partie pour remporter un trophée. Pour sa part, l'autre club d'Alger, le Mouloudia, qui a été racheté par l'entreprise Sonatrach, profitera sans doute de cette «pause» afin d'essayer de mettre un peu d'ordre dans la maison, d'autant que les problèmes financiers ne seront, a priori, plus d'actualité. Avec un effectif saturé et des joueurs qui perçoivent des centaines de millions par mois, le MCA devrait peut-être alléger sa masse salariale surtout s'il veut recruter de nouveaux éléments. Une chose est sûre, pendant que certains se feront plaisir avec des stages à l'étranger et un recrutement trop mouvementé, d'autres dépenseront «utile » ou resteront au point mort. On le saura les prochains jours.
M. T.

Un match à huis clos pour la JSMB, Zafour et Ghezzali suspendus (2 matchs)
La JSMB disputera à huis clos son prochain match à domicile contre le MCO comptant pour la première journée de la phase retour, alors que son capitaine Brahim Zafour a été suspendu pour deux rencontres, a indiqué mardi la LFP. Ces sanctions sont infligées par la commission de discipline de la LFP suite aux «jets de projectiles (3e infraction)» lors de l'empoignade face à l'ASO Chlef (1-1) samedi passé, dans le cadre de la 15e et dernière journée de la phase aller du championnat, au cours de laquelle le défenseur Zafour a été expulsé. L'attaquant Youcef Ghezzali de l'ASO, expulsé lui aussi dans la même rencontre, a écopé d'une suspension pour deux matchs. Par ailleurs, la commission de discipline a laissé ouvert le dossier du match MCA-USMH pour complément d'informations.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)