Algérie

Une monarchie absolue

L?Arabie Saoudite est une monarchie absolue et ultra-conservatrice fondée en 1932. Voici les grandes dates de son histoire :  1932 : proclamation du royaume d?Arabie Saoudite par Abdel Aziz ibn Saoud.  9 novembre 1953 : décès du roi Abdel Aziz. Son fils Saoud, qu?il avait désigné prince héritier, lui succède.  2 novembre 1964 : le roi Saoud est déchu et son demi-frère Fayçal proclamé roi.  Juin 1967 : Riyad soutient l?Egypte, la Syrie et la Jordanie lors de la « guerre des Six Jours », déclenchée par Israël.  Octobre 1973 : guerre du Kippour. Des troupes saoudiennes, alliées aux Syriens, se battent contre Israël sur le plateau du Golan.  25 mars 1975 : le roi Fayçal est assassiné par un neveu et remplacé par son demi-frère Khaled. Fahd, demi-frère de Khaled, devient prince héritier.  4 octobre 1976 : retrait du contingent saoudien stationné sur le Golan depuis trois ans.  23 avril 1979 : rupture des relations diplomatiques avec l?Egypte à la suite de la signature du traité de paix israélo-égyptien.  20 novembre-4 décembre 1979 : occupation de la grande mosquée de La Mecque par des extrémistes sunnites qui prennent des pèlerins en otage. Le bilan est de 153 morts. Une centaine d?insurgés seront exécutés.  13 août 1980 : après la proclamation de Jérusalem par le gouvernement israélien comme « capitale d?Israël », le prince Fahd appelle à la « guerre sainte » (jihad) contre l?Etat hébreu.  septembre 1980 : début de la guerre Iran-Irak. Riyad assure Baghdad de son soutien.  Juin 1982 : Riyad apporte son soutien aux Palestiniens et à la Syrie lors de l?intervention israélienne au Liban.  13 juin 1982 : décès du roi Khaled. Le prince Fahd lui succède et son demi-frère Abdallah devient prince héritier.  Juillet 1987 : affrontements à La Mecque entre des pèlerins iraniens et la police saoudienne. Il y a 402 morts, dont 275 Iraniens (bilan saoudien).  Avril 1988 : Riyad rompt ses relations diplomatiques avec Téhéran. Elles seront rétablies en 1991.  Août 1990 : le roi Fahd fait appel aux troupes alliées pour protéger le royaume après l?invasion du Koweït par l?Irak de Saddam Hussein. En janvier 1991, l?opération « Tempête du désert » est déclenchée. En 6 semaines, une quarantaine de missiles irakiens sont tirés sur l?Arabie.  6 novembre 1990 : première manifestation de femmes dans les rues de Riyad.  1er mars 1992 : le roi Fahd promulgue une « loi fondamentale du pouvoir », annonce une organisation administrative des provinces et décide la création d?un Conseil consultatif (« Majlis al-Choura »), dont les 60 membres seront nommés en août 1993.  13 novembre 1995 : une voiture piégée explose à Riyad devant un bâtiment de la Garde nationale où travaillent des conseillers américains. Cinq Américains et deux Indiens sont tués et une soixantaine de personnes blessées. Quatre Saoudiens admettront leur responsabilité et diront avoir été influencés par le réseau Al Qaîda d?Oussama ben Laden, lui-même un Saoudien. Ils seront exécutés en 1996.  25 juin 1996 : attentat au camion piégé sur la base américaine d?Al Khobar (est). Bilan : 19 militaires US tués et des centaines blessés.  4 janvier 2000 : création d?un Conseil supérieur pétrolier chargé d?élaborer la « stratégie pétrolière et minière » du pays.  18 février 2002 : le prince héritier Abdallah évoque, pour la première fois, une normalisation avec Israël dans la perspective d?un règlement global au Proche-Orient basé sur les résolutions de l?ONU, c?est-à-dire sur un retrait total israélien de tous les territoires arabes occupés (Plan Abdallah).  29 avril 2003 : peu après le refus des autorités saoudiennes de participer à la guerre en Irak, les Etats-Unis annoncent le transfert au Qatar de leur QG aérien pour le Golfe, mettant fin à 13 ans de présence américaine. Les relations avec Washington s?étaient déjà détériorées après les attentats du 11 septembre 2001, dont 15 des 19 auteurs étaient Saoudiens.  12 mai 2003 : 35 morts, dont 9 Américains, dans un triple attentat contre des complexes résidentiels occidentaux à Riyad qui marque le début d?une campagne meurtrière de la branche saoudienne d?Al Qaîda, « Al-Qaîda dans la péninsule arabique », contre les ressortissants étrangers et le régime saoudien.  9 mars 2004 : le roi Fahd approuve la création de la première ONG chargée de la défense des droits de l?homme dans le pays, accusé régulièrement de ne pas les respecter.  23 juin 2004 : le roi Fahd offre une amnistie aux activistes islamistes qui accepteraient de se repentir dans un délai d?un mois.  29 juillet 2004 : Riyad et Baghdad décident de rétablir leurs relations diplomatiques, rompues depuis plus de 13 ans.  6 décembre 2004 : l?attaque par Al Qaîda du consulat des Etats-Unis à Djeddah (ouest), première opération contre une mission diplomatique en Arabie Saoudite, fait cinq victimes parmi les employés étrangers du consulat. Les quatre assaillants sont tués.  10 février 2005 : première phase, à Riyad et dans sa province, d?un scrutin municipal national, premières élections de l?histoire du royaume. Les deuxième et troisième phases auront lieu les 3 mars et 21 avril. Les femmes en sont exclues.  27 mai 2005 : le roi Fahd est hospitalisé à Riyad, officiellement pour y subir « des examens médicaux ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)