Algérie

Une journée d’étude y a été consacrée

Les médicaments génériques dans le traitement des épileptiques Une journée d’étude autour du thème «médicaments génériques dans le traitement des épileptiques» sera organisée, demain, par les laboratoires Novartis, à l’Eden Palace. L’initiative à laquelle ont été conviés les représentants des différents corps médicaux, à leur tête, les neurologues, a pour but principal, de faire la lumière sur les différents aspects liés aux problèmes de substitution, remboursement et efficacité des médicaments génériques sur le traitement des sujets épileptiques. A ce sujet, il convient de souligner, qu’actuellement, le taux de remboursement assuré par la caisse nationale d’assurance sociale -CNAS- est calculé sur la base de la tarification des médicaments génériques. Ceci contraint, d’une manière ou d’une autre, les patients assurés à s’orienter vers l’achat des médicaments génériques plutôt que les authentiques. Dans ce contexte, il faut savoir que les médecins généralistes et spécialistes n’ont pas été associés à l’élaboration de la nomenclature des médicaments remboursés en générique et en authentique. Concernant cette problématique, les praticiens libéraux, les médecins généralistes et spécialistes exerçant dans la wilaya d’Oran, se sont réunis en conclave, il y a quelques semaines pour exprimer leur refus quant aux modalités de fonctionnement de la carte Chifa. Ils ont contesté, en outre, le fait qu’ils n’ont pas été associés à la conception de ce nouveau mécanisme d’assurance maladie. Les médecins estiment qu’ils n’ont pas à leur imposer une nomenclature de tarification et d’honoraires et à se soumettre à la référence du médicament générique. Soulignons, dans ce contexte, que le générique reste toujours un médicament de seconde catégorie. Pour ce qui est des perspectives, les blouses blanches projettent de préparer une plate-forme pour la tenue des assises régionales, ensuite nationales qui seront consacrées au débat de plusieurs dossiers d’actualité, dont celui de la carte Chifa. Il est prévu, en outre, d’évoquer, entre autres, la question du statut de l’exercice médical libéral, la tarification, les rapports avec la CNAST et les médicaments génériques. Amel S.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)