Algérie

Une bouffée d'oxygène pour le centre universitaire d'Aïn Témouchent

Une bouffée d'oxygène pour le centre universitaire d'Aïn Témouchent
Le centre universitaire Ahmed-Bouchaïb d'Aïn Témouchent souffre d'un grand déficit en places pédagogiques. La tension devait s'aggraver à la rentrée universitaire précédente. Lors de la dernière réunion de l'APW, l'ex-directeur du Cuat a exposé le problème, en affirmant que les causes sont imputables à l'entreprise qui avait en charge la réalisation de la 3e tranche du projet de 2 000 places pédagogiques et dont le contrat a été résilié. Ce qui a conduit à des retards dans la livraison du chantier. Finalement, deux blocs de 20 salles, d'une capacité globale de 1 000 places pédagogiques, ainsi que deux bibliothèques seront réceptionnés dès la fin du mois de septembre prochain. La 4e tranche d'une capacité de 2 000 places pédagogiques, dont les travaux sont à un taux d'avancement de l'ordre de 50%, sera livrée au début de l'année prochaine. Une cantine universitaire de 800 places sera opérationnelle au retour des étudiants sur le banc des amphithéâtres.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)